Partager cet article

Pour gagner de l’argent, préférez l’optimisme au cynisme

L’art d’être heureux | Chi King via Flickr CC License by

L’art d’être heureux | Chi King via Flickr CC License by

Une étude souligne qu’être désabusé allège considérablement le porte-monnaie.

Peut-être que le pessimisme vous sied (et qu’il vous fait vivre plus longtemps) mais c’est bien l’optimisme qui vous permet de remplir votre compte en banque. Le cynisme a un coût: des chercheurs l’ont mesuré. Il peut conduire à des écarts de salaire mensuel de 240 euros, les optimistes gagnant plus que leurs condisciples désenchantés. C’est ce que rapporte le journaliste Tom Jacobs sur le site de Pacific Standard, en reprenant une étude parue le 25 mai et publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology.

Mais comment ce trait de caractère peut-il conduire à une vie plus désargentée? S’il s’avère que les cyniques ont tendance à être moins en moins bonne santé que leurs congénères plus souriants et à avoir un niveau d’instruction plus faible (ce qui pourrait bien être la cause de leurs désillusions face à l’humanité), les chercheurs ne font pas de ces facteurs les causes principales de leur moindre réussite financière. Leur argumentation est tout autre:

«Les cyniques ont tendance à ne pas être capables de compter sur les autres (ou à ne pas le vouloir), ce qui les handicape sérieusement dans leur travail et la vie en société. Ils vont souvent suspecter des motivations sournoises derrière le comportement d’autrui, prendront moins part à l’effort collectif et hésiteront à demander de l’aide en cas de besoin.»

Une telle méfiance peut effectivement compromettre la réussite financière. Moralité: pour éviter que votre compte soit dans le rouge, voyez la vie en rose.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte