Partager cet article

Regarder des films en 3D aiderait à améliorer la «puissance» du cerveau

Extrait de «Les Nouveaux Héros», film projeté en 2D et en 3D dans les salles de cinéma. Via Allociné.

Extrait de «Les Nouveaux Héros», film projeté en 2D et en 3D dans les salles de cinéma. Via Allociné.

Une nouvelle étude va à l’encontre de ce que l’on pensait jusque-là.

Les spectateurs sont nombreux, en sortant d’une projection de film en 3D, à se plaindre de maux de tête. Mais ce genre de films pourrait aussi avoirs des effets bénéfiques sur notre santé. Le Guardian fait écho d’une nouvelle étude menée par une équipe de neuroscientifiques anglais de l’université de Goldsmiths et du Thrill Laboratory. Selon eux, regarder des films en 3D permettrait d’augmenter «la puissance de notre cerveau.» Pour cela, ils ont convié une centaine de personnes à regarder film d’animation Les nouveaux héros, certains en 3D, d’autres en 2D. 

Selon les résultats de leurs tests, les spectateurs ont vu une augmentation de 23% de leurs capacités de processus cognitif, leur temps de réaction s’est amélioré de 11%, et ont bénéficié d’un «boost du cerveau» pendant 20 minutes après le film. Le temps de réaction était cinq fois meilleur que ceux regardant un film en 2D. 

«Ces résultats sont plus significatifs qu’on croit, a expliqué le professeur Patrick Fagan. C’est un fait que les gens vivent plus longtemps et qu'il y a un déclin notable dans la fonction cognitive du cerveau avec l'arrivée de la vieillesse, ce qui peut porter atteinte à la qualité de vie future. Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour chercher des moyens d’améliorer le fonctionnement du cerveau. Les premiers résultats de cette étude indiquent que les films en 3D pourraient potentiellement jouer un rôle pour ralentir ce déclin.»

Les chercheurs estiment ainsi que les films en 3D pourraient être utiliser pour améliorer les performances des chirurgiens et d’autres activités faisant appel à des fonctions cognitives exceptionnelles, comme les joueurs de tennis et les personnes pratiquant la boxe. 

The Daily Mail a relevé de son côté d’autres chiffres, assez étonnants. En mesurant l’activité cérébrale lors du visionnage du film, l’équipe a trouvé que le taux d’engagement émotionnel était plus élevé de 7%. Ce qui semble dire que l’immersion est plus forte dans les films en 3D et contredire les résultats d’une étude menée en 2011, qui affirmait que la 3D n’offrait aucun avantage sur la 2D.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte