Allemagne / Économie

Les Allemands vieillissent, la grande distribution leur emboîte le pas

Temps de lecture : 2 min

REUTERS/Christian Charisius.
REUTERS/Christian Charisius.

L'Allemagne est en passe de devenir «la maison de retraite de l'Europe», comme titrent fréquemment les journaux allemands. Un Allemand sur cinq a aujourd'hui plus de 65 ans. Et d'après les prévisions de l'office statistique allemand, que rapporte l'hebdomadaire Focus, les personnes de plus de 65 ans représenteront un tiers de la population d'ici 2060.

De plus en plus d'enseignes de la grande distribution et de chaînes de magasins allemands adaptent désormais leur offre aux besoins de cette clientèle en pleine expansion, explique le quotidien Die Welt, plusieurs exemples à l'appui. La chaîne de hard-discount Aldi Nord propose à ses clients âgés des sièges pour baignoire, des cannes et même des «rollator», du nom de ces déambulateurs à roulettes très appréciés des retraités allemands. Son concurrent Lidl en a également en stock, tout comme la chaîne de magasins de bricolage Globus, qui propose aussi des scooters électriques. La gamme d'équipements ménagers de la chaîne comprend désormais des sièges releveurs de toilettes et des baignoires à siège élevateur...

Interviewé par le quotidien, l'expert en «senior-marketing» Gundolf Meyer-Hentschel estime que cette banalisation de l'offre de produits destinés aux personnes âgées ne peut être que positive pour ce secteur déjà florissant:

«Ce qui est intéressant, c'est que cela permet de faire tomber les inhibitions chez les clients qui achètent ces produits. La stigmatisation est en train de disparaître. Cela permet de gagner de nouveaux clients.»

Depuis 2010, un label spécifique «achats pour toutes les générations» est par ailleurs décerné aux enseignes qui adaptent leurs magasins aux besoins de leurs clients âgés:

«Les rayons sont-ils suffisamment larges pour les "rollator" ou les poussettes? Les étiquettes de prix sont-elles assez grandes pour ceux qui ont des problèmes de vue? Est-il possible de s'assoir à l'intérieur du magasin afin de reprendre son souffle? Plus de 7.500 magasins ont déjà reçu le label.»

Slate.fr

Newsletters

Comment le KGB gérait les couples d'espions

Comment le KGB gérait les couples d'espions

Un manuel des forces soviétiques de 1974 recense de nombreux conseils à destination des instructeurs.

Sylvin Rubinstein, le danseur de flamenco qui se déguisait en femme pour tuer des nazis

Sylvin Rubinstein, le danseur de flamenco qui se déguisait en femme pour tuer des nazis

Après avoir perdu sa sœur jumelle dans le camp d'extermination de Treblinka, il n'eut de cesse de se venger. Il participa à diverses actions de sabotage, fomenta des attentats et commit plusieurs assassinats.

Le sidérant fan-club d'Hitler

Le sidérant fan-club d'Hitler

Le dictateur nazi faisait l'objet d'un véritable culte de la personnalité de son vivant. Un historien allemand a retrouvé des dizaines de milliers de lettres envoyées par ses concitoyens: déclarations d'admiration, poèmes à sa gloire, cadeaux à gogo... et courrier du coeur.

Newsletters