Partager cet article

Aux Etats-Unis, les montagnes russes ont été créées pour lutter contre la débauche du peuple

Les montagnes russes ont été inventées aux Etats-Unis à la fin du 19eme siècle parce que LaMarcus Thompson, le propriétaire d'une manufacture de lingerie dans l'Indiana, voulait sauver l'Amérique des tentations de l'alcool et du sexe. Cet homme dévot voyait ce genre de manège comme un divertissement sain et innocent, une antidote à l'attrait des plaisirs immoraux. 

Une vidéo de la Smithsonian Channel explique que dans les années 1880, Thompson était en pleine crise spirituelle car il ne supportait pas de voir ses concitoyens passer de plus en plus de temps dans les bordels et les saloons. A cette époque, de nombreux mouvements pro-tempérance demandaient notamment que la consommation d'alcool puisse être légalement limitée, voir prohibée (l'interdiction au niveau national sera instaurée en 1920).

Avant celles de LaMarcus Thompson, il y avait eu en Europe d'autres types de montagnes russes inspirées par les gigantesques toboggans glacés populaires en Russie au 17eme siècle. Mais l'ancêtre de la montagne russe moderne est bien celle qu'a inventée Thompson.

L'idée de construire ces circuits lui est venue lors d'un voyage dans la ville de Mauch Chunck en Pennsylvanie, où des wagons utilisés pour transporter le charbon hors d'une mine étaient devenus une attraction touristique. En effet, les rails étaient en pente très ardue à la fin du trajet, et les passants avaient pris l'habitude de monter dessus pour profiter de la vitesse. Petit à petit, ce voyage en train de mineurs est devenu une sorte de manège payant, et même une des attractions touristiques les plus populaires du pays. 

Thompson a alors vendu son entreprise de bonneterie et consacré son temps et son argent à recréer une version améliorée du petit train de mineurs. Son premier prototype, de 15 mètres de haut, a été inauguré en 1884 à Coney Island à Brooklyn, un endroit particulièrement malfamé. Ces premières montagnes russes allaient seulement à 9,5 km/heure, mais pour les clients de l'époque, il s'agissait d'une expérience inoubliable. Cinquante autres circuits similaires ont rapidement été construits à travers le monde. La popularité des montagnes russes n'a probablement pas fait baisser la consommation d'alcool et la fréquentation des bordels aux Etats-Unis, mais grâce à ses bonnes intentions morales, Thompson est devenu millionaire. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte