Monde / Égalités

L'Islande, le pays où les gays sont heureux

Temps de lecture : 2 min

Un participant à la Gay pride de Reykjavik. My colorful life de Helgi Halldórsson / Flickr.
Un participant à la Gay pride de Reykjavik. My colorful life de Helgi Halldórsson / Flickr.

Dans quel pays les gays sont-ils les plus heureux? En Islande, ce pays qui arrive déjà très souvent sur le podium des contrées où il fait bon vivre, selon le site internet communautaire PlanetRomeo.com. Malgré une rude crise, l’Islande va mieux. L'activité économique du pays a dépassé en 2014 son niveau d'avant la crise financière de 2008. Et le pays affiche une législation particulièrement favorable aux homosexuels, où leur mariage est légal depuis déjà cinq ans.

Le site a recueilli les votes de près de 11.500 personnes, qui ont placé ce petit bout de terre très au nord de la France en tête. D’autres pays nordiques, réputés tolérants, suivent dans le classement: la Norvège, le Danemark et la Suède. Les moins tolérants envers les hommes homosexuels sont l’Ethiopie, le Soudan et l’Ouganda, qui arrive bon dernier de ce classement qui comprend 127 Etats.

Les données ne sont pas établies de manière scientifique, puisque dans certains pays, plusieurs centaines de personnes ont participé, contre seulement quelques dizaines dans d’autres. Mais il permet au curieux de se faire une petite idée. Si seulement 25 personnes ont témoigné pour l’Ouganda, la mauvaise note qu’ils ont donné correspond bien à ce que l’on sait sur la nature inflexible de ce pays envers les homosexuels.

La France? Elle n’a pas de quoi faire cocorico. Elle est 21e sur 127, recueillant une note moyenne (55/100) dans le regard porté par l’opinion publique sur l’homosexualité. Elle est sauvée par son résultat en termes de «qualité de la vie» (life satisfaction), puisque les 7.000 et quelques répondants lui ont octroyé 71/100 dans ce domaine. Bref, heureusement que les gays ont du fromage et du bon vin.

Newsletters

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Depuis le référendum de 2016, les extrapolations quant à une possible extension ou généralisation d'un euroscepticisme flirtant avec le séparatisme ont été nombreuses... et dénuées de fondement.

Pourquoi il y a si peu de noms de famille différents en Chine

Pourquoi il y a si peu de noms de famille différents en Chine

1,39 milliard de personnes et seulement une centaine de noms de famille.

La NRA quitte l’État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

La NRA quitte l’État de New York en prétextant la faillite pour éviter des poursuites judiciaires

Le lobby pro-armes américain veut quitter New York pour le Texas.

Newsletters