Partager cet article

Quand votre téléphone ou votre ordinateur pourront détecter vos émotions

Joaquin Phoenix s'apprête à rencontrer Samantha, une intelligence artificielle dont il va tomber amoureux (extrait du film «Her», via Allociné).

Joaquin Phoenix s'apprête à rencontrer Samantha, une intelligence artificielle dont il va tomber amoureux (extrait du film «Her», via Allociné).

Il va devenir difficile de cacher votre tristesse ou votre colère aux objets.

Dans le film Her, le programme informatique incarné par Scarlett Johansson arrive à détecter la morosité de son propriétaire rien qu’au ton de sa voix. Si le film de Spike Jonze se voulait futuriste, ce genre d’avancée technologique ne serait pas aussi lointain qu'on veut bien le croire. Si l’on en croit Pacific Standard, les ordinateurs «sont déjà assez bons pour discerner vos sentiments, et ils s’améliorent constamment».

En effet, selon une récente étude disponible sur le site acoustics.org, certains programmes seraient capables d’identifier six émotions différentes, comme par exemple la colère et la peur.

Souffle et acoustique

Deux chercheurs de la Northwestern University ont utilisé plusieurs enregistrements audio d’acteurs jouant différentes émotions. Ils ont ensuite effectué leur recherche sur plusieurs niveaux d’analyse de la voix, en mesurant notamment l’air traversant le canal vocal ou les marqueurs de transition entre les mots. Et l’algorithme qu’ils ont mis en place pour traquer ces émotions a montré des résultats plus que probants.

Dans 91% des cas, leur méthode a permis de trouver l’émotion correspondant à l’échantillon analysé. C’est une amélioration de 9% par rapport aux tests réalisés par le passé. Les chercheurs ont d’ailleurs remarqué que les mesures du souffle sont particulièrement utiles pour identifier la colère et la peur, et que celles liées à l’acoustique permettaient de détecter la tristesse et la joie.

Pacific Standard explique que ces nouveaux résultats pourraient permettre de grandes avancées dans la gestion des relations entre l’homme et les robots. Par exemple, les services consommateurs robotisés pourront détecter le moment où, face à votre impatience, il faudra vous mettre en contact avec un manager. Le GPS pourrait aussi être capable d'aider un jeune conducteur à gérer son stress au volant. Et qui sait, peut-être qu’un jour les ordinateurs deviendront nos amis…

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte