Sports

Le fils de Zinedine Zidane ne maîtrise pas encore la panenka aussi bien que son père

Temps de lecture : 2 min

Luca, gardien de l'équipe de France U17, a tenté le même penalty que Zinedine en finale de la Coupe du monde 2006... mais sans marquer.

Luca Zidane est le fils de. Mais contrairement à son père, il a choisi d'évoluer à un poste réputé ingrat, celui de gardien de but.

Visiblement, Luca n'est pas le plus mauvais. Titulaire en équipe de France U17, le gardien français a repoussé trois des cinq tentatives adverses lors de la séance de tirs au but qui opposait la France à la Belgique en demi-finale du championnat d'Europe. Une quatrième a frappé son poteau et la France s'est imposé 2-1 au terme de la séance.

En revanche, au moment de frapper, Luca, qui pouvait donner la victoire à son équipe, a tenté une panenka, comme Zinedine en finale de la Coupe du monde 2006 contre l'Italie. Les deux ont frappé la tranversale mais celle de Luca, au lieu de franchir la ligne, a tapé le dessus de la barre et s'est envolée.

Luca Zidane pourra essayer de refaire la même en finale, face à l'Allemagne ou la Russie. Et, s'il n'en a pas l'occasion, on est prêt à attendre la finale de la Coupe du monde 2022.

Slate.fr

Newsletters

La victoire des Bleus était une chance que le foot français n’a pas (encore) su saisir

La victoire des Bleus était une chance que le foot français n’a pas (encore) su saisir

Après plusieurs semaines d’attente, le championnat de France de football a repris ce week-end avec un nouveau statut. Dorénavant, il faudra présenter cette ligue comme le championnat du pays champion du monde. Hourra!

Si la France est championne du monde, c'est aussi grâce à Olivier Giroud

Si la France est championne du monde, c'est aussi grâce à Olivier Giroud

Les chiffres ne mentent pas. Sans le numéro 9, les Bleus n'auraient pas eu le même parcours.

Le plan d'Adidas pour durer: retirer de la vente ses produits à succès

Le plan d'Adidas pour durer: retirer de la vente ses produits à succès

Une stratégie payante si l’on en croit le succès du retour des Stan Smith.

Newsletters