Partager cet article

Obama imagine Bill Clinton en First Lady sur Twitter: il plaisante mais il faudra y penser

Bill Clinton en 2008. | Jayu via Flickr CC License by

Bill Clinton en 2008. | Jayu via Flickr CC License by

Si Hillary Clinton accède à la Maison Blanche, son mari Bill deviendra le premier «First Gentleman» des États-Unis. Il se pourrait qu'il tienne des fonctions gouvernementales.

Depuis Eleanor Roosevelt, Première dame n'est plus une simple fonction de représentation aux États-Unis. Beaucoup d'épouses de président se sont investies d'une mission.

Après avoir tenu ce titre, Hillary Clinton pourrait devenir la première femme présidente du pays en 2016 et son mari Bill endosserait alors le rôle, inédit, de First Gentleman.

Barack Obama, qui vient d'ouvrir un compte Twitter personnel [email protected] étant tenu par l'association politique indépendante Organization for Action–, plaisantait hier sur le sujet avec son prédécesseur. Bill Clinton saluait l'arrivée de l'actuel président sur le réseau, en assortissant ses mots de bienvenue d'une question:

«Est-ce que ce nom d'utilisateur [@POTUS, pour President of the United States] reste avec la fonction? #DemandePourUn(e)Ami(e)»

Barack Obama lui a répondu avec humour:

«Connais-tu quelqu'un qui serait intéressé par @FLOTUS [le compte de la Première dame, pour First Lady of the United States]

 

@FGOTUS

L'écrivain et blogueur Chris Weigant s'interroge dans la version américain du Huffington Post sur cette possible configuration inédite. Que va faire Bill Clinton si son épouse arrive à la Maison Blanche?

C'est un univers que le couple connaît très bien puisque Bill en a pris la tête entre 1993 et 2001. Hillary était alors First Lady et s'était impliquée dans la réforme du système de santé. La candidate à l'investiture démocrate a par la suite assuré les fonctions centrales de Secrétaire d'État dans l'administration Obama, de 2009 à 2013.

Dans sa première interview télévisée depuis l'annonce de la candidature de son épouse, l'ex-président a déclaré à NBC News qu'il continuerait à s'occuper de la Fondation Clinton et à assurer des conférences rémunérées pendant la campagne. Il faut bien «payer nos factures», s'est-il expliqué.

 

Bill Clinton est qualifié mais n'échappera pas aux attaques taxant le couple de népotisme

Chris Weigant parie qu'il interrompra ces activités sous le mandat de son épouse. Une fois First Gentleman, il pourrait se voir proposer un poste de Secrétaire d'État, devenir ambassadeur auprès des Nations unies ou encore chef de cabinet, ce qui validerait le concept de co-président. Bill Clinton est qualifié pour ses missions mais n'échappera pas aux attaques taxant le couple de népotisme.

Autre possibilité, Bill pourrait devenir le conseiller informel principal de la présidente et s'avérer être un atout dans les négociations avec les membres du Congrès.

L'histoire américaine compte un autre cas de mandat sans First Lady, celui de James Buchanan, au XIXe siècle. C'est sa nièce Harriet Lane qui avait occupé la place vacante.

Reste que, si le titre de First Gentleman ne devrait pas faire débat le moment venu, l'acronyme @FGOTUS est plus compliqué à prononcer... et aussi déjà pris.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte