Politique

Royal prête à rejoindre la direction du PS

Temps de lecture : 2 min

Depuis la Guadeloupe où elle est arrivée ce week-end, Ségolène Royal a déclaré à France Info le mardi 24 février qu'une douzaine de ses collaborateurs entreraient au secrétariat national du Parti Socialiste, une annonce qui devrait être confirmée par le bureau national du parti ce soir.

Elle affirme s'être elle-même «proposée pour prendre un poste à la direction du parti», avant d'ajouter : "Si on me le donne c’est bien, si on ne me le donne pas c’est bien aussi".

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

CD.

(Photo : via Obamiconme)

En savoir plus:

Newsletters

Le dérapage contrôlé d'un Jean-Luc Mélenchon en roue libre

Le dérapage contrôlé d'un Jean-Luc Mélenchon en roue libre

À moins d'un an de l'élection présidentielle, le leader de La France insoumise flirte avec le complotisme. Est-ce le bon chemin pour parvenir à «l'union du peuple» qu'il appelle de ses vœux?

Parler de fascisme à propos de la France actuelle n'est pas un abus de langage

Parler de fascisme à propos de la France actuelle n'est pas un abus de langage

Le sociologue Ugo Palheta dépeint très justement la situation: «Il n'y a pas de régime fasciste en France actuellement, mais il y a des mouvements politiques qui propagent diverses idéologies fascistes.» Il ne faut pas tomber dans le piège de la banalisation.

Comment l'extrême droite s'est réapproprié le féminisme

Comment l'extrême droite s'est réapproprié le féminisme

Au-delà de Marine Le Pen au RN, l'extrême droite s'est largement féminisée ces dernières années, et les militantes y jouent un rôle de premier plan.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio