Partager cet article

Les Bostoniens ne voulaient pas de la peine de mort pour Dzhokhar Tsarnaev, l'auteur des attentats du marathon de Boston

Des badauds attendent le verdict devant le tribunal fédéral du Massachusetts, le 15 mazi 2015 à Boston. REUTERS/Brian Snyder

Des badauds attendent le verdict devant le tribunal fédéral du Massachusetts, le 15 mazi 2015 à Boston. REUTERS/Brian Snyder

Le plus jeune des deux frères Tsarnaev, auteur des attentats du marathon de Boston en 2013, a été condamné à mort. Pourtant, les sondages montrent que les habitants n'étaient pas favorables à ce verdict.

Après plus de 14 heures de délibérations, un jury populaire a condamné à la peine de mort Dzhokhar Tsarnaev, reconnu coupable des attentats du marathon de Boston du 15 avril 2013, qui ont coûté la vie à trois personnes, en blessant plus de 260, dont 17 mutilées ayant perdu un membre. Un policier de l’université du MIT avait été tué par les frères Tsarnaev le 18 avril lors de leur course-poursuite. L’aîné des deux frères, Tamerlan Tsarnaev, avait lui-même été tué lors d’un échange de coups de feu avec la police lors de la traque des suspects.

«Aujourd'hui le jury a parlé, et Dzhokhar Tsarnaev paiera ses crimes de sa vie», a déclaré la procureure. Le jeune Dzhokhar Tsarnaev, désormais âgé de 21 ans, était le seul accusé à comparaître pour ces crimes. Un mois plus tôt, le jury avait déjà délibéré sur la culpabilité de Tsarnaev et l’avait reconnu coupable des 30 chefs d’accusation qui pesaient sur lui. Le choix de la peine ne faisait donc pas beaucoup de doute, d’autant que l’accusé n’avait montré aucun remord lors des audiences.

Mais cette peine capitale était-elle vraiment souhaitée par les Bostoniens? Un sondage réalisé pour le Boston Globe montre qu’une majorité de Bostoniens (66%) et d’habitants de l’Etat du Massachusetts (63%) était favorable à une peine de prison à vie dans le procès Tsarnaev. Moins de 20% de ces derniers souhaitaient que la peine de mort soit appliquée. Selon un sondage de CNN, les Américains étaient en revanche favorable à la condamnation à mort dans le procès Tsarnaev, à 53%. Un autre sondage, réalisé pour CBS, donne 60% d'opinions favorables à la peine capitale.

Pour autant, écrit le Boston Globe, il serait faux d’en conclure que c’est la compassion qui motive ces mouvements de l’opinion: les Bostoniens seraient majoritaires à penser que la prison a vie est, pour un jeune homme de 21 ans, une sanction encore pire que la peine de mort.

Par ailleurs, la publication d’une tribune dans le même Boston Globe de Bill et Denise Richard, parents d’un fils mort dans l’attentat et d’une fille qui y a perdu une jambe, a pu faire bouger l’opinion. Ils y demandaient à ce que Tsarnaev ne soit pas condamné à la peine de mort, ce qui enclencherait une série d’appels de la défense, prolongeant d’autant leur calvaire et les condamnant à revivre le jour le plus traumatisant de leurs vies.

Sur Slate.com, Seth Stevenson regrette ce verdict, motivé par la soif de vengeance d'une communauté plutôt que par un souci de justice. Même si paradoxalement les Bostoniens ne semblaient pas souhaiter cette issue, le tribunal et le jury ont pu agir en leur nom, et la défense ne s’y était pas trompé en tentant de délocaliser le procès dans une autre ville que celle où les explosions avaient eu lieu, ce que le juge avait refusé, considérant qu’il pouvait mettre sur pied un jury objectif.

Or le juge O’Toole, remarque Stevenson, a déclaré que les jurés avaient rendu leur verdict «au nom d’une communauté injustement traitée», et non au nom des victimes, de leurs familles et du gouvernement des Etats-Unis... Ce qui laisse penser que c’est un verdict de vengeance de toute une ville contre l’auteur des attentats. Et au-delà du combat de principe contre la peine de mort, Stevenson note lui aussi que ce verdict n’est pas un aboutissement, mais le début d’une suite de procédures judiciaires:

«Sans aucun doute, il y aura des années d’appels dans ce dossier avant que Tsarnaev ne soit exécuté. S’il l’est un jour.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte