Partager cet article

Les machines vont surpasser l’intelligence humaine dans moins de 100 ans

Androïdes

Androïdes

Contrôler l'intelligence artificielle est une question de survie pour l'humanité.

Le célèbre astronome et professeur de l’Université de Cambridge Stephen Hawking a à nouveau mis en garde il y a quelques jours l’humanité contre le risque de voir les machines devenir bien plus intelligentes que l’homme. Ce qui pourrait mettre en péril l’avenir de l’espèce humaine. Stephen Hawking s’exprimait devant la Conférence Zeitgeist 2015 à Londres: «les ordinateurs vont dépasser les humains avec l’intelligence artificielle dans moins de 100 ans. Et quand cela va se produire, nous devons absolument nous assurer que les objectifs des ordinateurs sont les mêmes que les nôtres».

Présenté comme l’homme le plus intelligent de notre époque, Stephen Hawking avait déjà signé au début de l’année une lettre ouverte avec l’entrepreneur américain Elon Musk affirmant que le développement de l’intelligence artificielle doit être absolument sous contrôle.  «Notre avenir dépend d’une course entre le pouvoir grandissant de la technologie et la sagesse avec laquelle nous l’utilisons», avait-il écrit. Pour Stephen Hawking, les gens s’inquiètent aujourd'hui avant tout de savoir qui contrôle l’intelligence artificielle. Mais à long terme, la vraie question est de savoir si l’intelligence artificielle pourra tout simplement être contrôlée.

L’intelligence artificielle peut se définir comme la capacité des machines à raisonner. Elle a le potentiel pour totalement transformer le monde et fait l’objet de recherches et de progrès permanents menés notamment par des géants de la technologie comme Google et Facebook. L’intelligence artificielle se trouve déjà dans une version encore rudimentaire dans les outils numériques que nous utilisons tous les jours.

Pour Hawking, les scientifiques et spécialistes de la technologie ne doivent surtout pas jouer aux apprentis sorciers. Ils doivent coordonner étroitement les progrès de l’intelligence artificielle et communiquer entre eux en permanence dans ce domaine pour éviter que cela échappe à notre contrôle.

Elon Musk, le fondateur de Paypal, de Tesla et de SpaceX, va encore plus loin. Il craint que Larry Page, le confondateur de Google, finisse par créer par inadvertance une armée de robots qui va détruir l’humanité. Et il est extrêmement sérieux. «Je suis très inquiet à ce sujet», avoue-t-il dans une nouvelle biographie autorisée intitulée: Elon Musk.

Google a fait l’acquisition de plus d’une demi-douzaine de sociétés spécialisées dans la robotique, mais nous ne savons pas exactement dans quel but…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte