Culture

Des photos inédites de Nirvana nous apprennent que Kurt Cobain n'aimait pas l'eau

Temps de lecture : 2 min

Retour sur un shooting de 1991, durant lequel les musiciens de Nirvana posent sous l'eau à contre-cœur pour singer le bébé de la célèbre pochette de «Nevermind». Jamais publiées avant, les photos détonnent.

L'album «Nevermind» de Nirvana, sorti en septembre 1990. Photo de Kirk Weddle/DGC Records.
L'album «Nevermind» de Nirvana, sorti en septembre 1990. Photo de Kirk Weddle/DGC Records.

La piscine extérieure était trop froide en cette saison, les musiciens trop fatigués par leur tournée et pas franchement emballés par l'eau. Il n'empêche, les photos de Kirk Weddle, qui paraissent plus de vingt ans après leur prise, réjouiront les fans de Nirvana.

Un mois après la sortie de l'album Nevermind, en septembre 1991, l'auteur du célèbre cliché du bébé nu en quasi-lévitation dans une piscine reprend du service. Cette fois, il tire le portrait du trio –Kurt Cobain, Krist Novoselic et Dave Grohl– sous l'eau et avec instruments.

Photo promotionnelle du groupe Nirvana prise par Kirk Weddle en 1991.

Mais cet exercice promotionnel est un épisode pénible pour le groupe. Les musiciens plongent dans la piscine de Los Angeles à contre-cœur après une tournée de concerts sur la côte ouest. Le photographe se rappelle:

«Kurt était genre: Putain! Il faut que j'aille dans la piscine? Il n'était pas un mec branché par l'eau du tout.»

Mais un client génial face à l'objectif, reconnaît Kirk Weddle:

«Les images presque irréelles de Kurt Cobain littéralement en suspens dans l'eau, qui a l'air parfois perdu, parfois complètement fou, sont parmi celles que j'aime le plus

La plupart de ces quelque 200 photos n'ont jamais été publiées avant. «Je les avais juste stockées dans un placard, en vrac», explique leur auteur. Elles sont aujourd'hui visibles et en vente sur Modern Rocks Gallery.

Newsletters

«Reconfinez-moi, oui, mais pas tout de suite, pas trop vite»

«Reconfinez-moi, oui, mais pas tout de suite, pas trop vite»

[BLOG You Will Never Hate Alone] Juliette Gréco le chantait déjà à son époque. Il faut reconfiner, maintenant, la semaine prochaine, avant Pâques.

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Souvenez-vous. En 1998, la Guerre froide était finie, internet n'avait pas encore ruiné nos vies, le Covid-19 n'existait pas… Et puis, tous les jours sur TF1, il y avait Dawson. Une série réalisée par Kevin Williamson, sur...

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Ils auraient moins souffert psychologiquement que les autres depuis le début de la crise sanitaire.

Newsletters