Partager cet article

Le Parlement britannique est le plus gay du monde

La Chambre des communes, en août 2013. REUTERS/UK Parliament via Reuters TV

La Chambre des communes, en août 2013. REUTERS/UK Parliament via Reuters TV

La Chambre des communes compte une trentaine d'élus ayant fait publiquement état de leur homosexualité, contre deux au sein de l'Assemblée nationale française.

Le parti conservateur de David Cameron a remporté la majorité absolue aux élections générales du 7 mai dernier en Grande-Bretagne, mais comme le rappelle la journaliste Barbara Speed dans Slate.com, les progressistes ont malgré tout quelques raisons de se réjouir. Le pays compte maintenant 191 députés femmes, un record; le nombre de députés noirs et issus des minorités ethniques est passé de 27 à 43; et la Grande-Bretagne détient maintenant le record mondial en termes de représentation politique des personnes LGBT.

Il faut préciser que ce record prend en compte les députés qui se déclarent homosexuels: il y a peut être des pays où la proportion de députés homosexuels dans le placard est plus grande. 

Les données statistiques sur le Parlement britannique viennent d'un projet de recherche de l'université de Caroline du nord aux Etats-Unis, qui étudie la représentation politique des personnes LGBT à travers le monde. Selon le politologue Andrew Reynolds, directeur de cette initiative, 29 députés britanniques sur 650 sont ouvertement gays, lesbiennes ou bisexuels, soit 4,5% de l'assemblée.

Parmi eux, 12 sont conservateurs, 13 travaillistes et 4 du parti national écossais. La journaliste Barbara Speed explique que ces chiffres correspondent aux députés déjà ouvertement gays, ainsi qu'à ceux qui ont volontairement contacté Andrew Reynolds pour être rajoutés sur la liste.

Selon les estimations utilisées par le gouvernement britannique, la population LGBT du pays représente entre 5 et 7% du total. Si on se base sur ces chiffres, la Chambre des communes britannique est donc tout à fait représentative des habitants homosexuels du pays. Le nombre de 29 députés est provisoire, explique le chercheur: il est possible que d'autres élus le contactent pour se déclarer dans les mois à venir.

Andrew Reynolds a suivi les candidats LGBT pendant qu'ils faisaient campagne cette année et il en a déduit que leur orientation sexuelle n'importait presque pas aux électeurs britanniques. Dans l'ensemble d'ailleurs, les candidats gays ont mieux réussi que la moyenne. 

Dans l'actuelle Assemblée nationale française, seulement deux députés sur 577 ont publiquement évoqué leur homosexualité. Il s'agit de Franck Riester (UMP) et Sergio Coronado (EELV), qui avait déclaré en 2012: «Forcément, sur 577 députés, nous sommes plus de deux homosexuels.»  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte