Partager cet article

Une organisation pacifiste suédoise se sert de l'image d'un marin gay pour repousser des sous-marins russes

Une association a mis sous l'eau l'image d'un marin russe dans une attitude suggestive et qui distille un message explicite en morse. L'objectif: dissuader les intrusions russes sous-marines.

Un boîtier sur laquelle se dessine la silhouette d’un marin en sous-vêtements qui se trémousse sur fond de néons roses et de petits cœurs, au-dessus d’un message souhaitant «la bienvenue en Suède-Gay depuis 1944» (date à laquelle l’homosexualité a cessé d’être illégale dans le pays), tel est l’accueil réservé désormais aux sous-marins étrangers lorsqu’ils approchent de trop près les côtes suédoises, indique The Independent. Ce boîtier, baptisé le Singing Sailor, a été placé au fond de l’eau le 27 avril 2015 au large de Stockholm par la Swedish Peace and Arbitration Society (SPAS), une organisation pacifiste suédoise.

En octobre 2014, un sous-marin à l’origine inconnue était repéré dans les eaux territoriales suédoises. La flotte s’est alors lancée dans une longue et coûteuse semaine d’investigations pour en savoir plus. L’opération n’a pas permis de confirmer si ce sous-marin appartenait à la marine russe, comme cela était soupçonné. Ces événements ont amené le gouvernement du royaume de Suède à annoncer un plan militaire de 111 millions de dollars en avril 2015.  

Une décision qui ne convainc pas la SPAS, qui déclare dans la vidéo ci-dessus que, «si les actions militaires et les armes s’étaient avérées être de bonnes méthodes pour résoudre des conflits, ça ferait longtemps que la paix régnerait sur le monde». C’est pourquoi l’organisation a choisi de monter sa propre opération pour dissuader les intrusions étrangères, russes particulièrement.

Pas une blague potache

Le Singing Sailor Underwater Defence System ne se contente pas de jeter des lumières rose fluo sous dans les eaux de la mer Baltique ni d’y faire danser un marin gay. Le procédé délivre un message en morse aux submersibles à portée:

«Par ici, si vous êtes homos.»

Cette symbolique homoérotique n’est pas qu’une blague potache: elle a été spécialement pensée pour faire fuir les Russes. La population russe et sa classe politique n’ont pas le même regard que la Suède sur l’homosexualité. En 2013, la Douma (l’assemblée russe) a voté une loi interdisant la distribution de «propagande soutenant des sexualités non traditionnelles». Plusieurs personnes ont d’ailleurs été arrêtées depuis.

Daniel Holking, porte-parole de la SPAS, s’est exprimé au sujet de l’initiative de l’association dans les colonnes de The Local:

 «Si un sous-marin se trouve sous les vagues de la mer Baltique et que l’équipage voit ou entend le Singing Sailor, nous les invitons à nous rejoindre le 1er août à la marche des fiertés de Stockholm.

 

Dans les temps de troubles, l’amour et la paix par-delà les frontières sont plus importants que jamais. Nous voulons en finir avec la violence. Notre invitation vaut aussi pour les vaisseaux suédois et le personnel militaire qui voudraient nous rejoindre.»

Cette action est d’ailleurs autant à destination des Russes que du gouvernement suédois, que la SPAS veut pousser à revoir sa politique de sécurité.

Depuis octobre 2014, le nombre de sous-marins suspects est en augmentation au large des côtes suédoises. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte