Science & santéScience & santé

Le microbiote intestinal d'un individu porte une signature unique

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 12.05.2015 à 11 h 28

Repéré sur Science 2.0, Discover

Votre microbiote intestinal pourrait permettre de vous identifier avec une précision proche des tests ADN ou des empreintes digitales. Mais, ça, n'est pas pour tout de suite.

El asombroso señor Madera y su vida cotidiana #1 | Armando Sotoca via Flickr CC License By

El asombroso señor Madera y su vida cotidiana #1 | Armando Sotoca via Flickr CC License By

C’est tout à la fois dégoûtant et inquiétant, mais des chercheurs affirment avoir réussi à identifier des individus uniquement en analysant des échantillons de leurs excréments.

Comme vous le savez, une foule bigarrée de centaines d’espèces de microbes, bactéries et levures est domiciliée dans le corps humain par milliards: sur les yeux, dans la bouche, dans les intestins... Ce sympathique microbiote a été étudié par les chercheurs, qui ont dressé des profils uniques de chaque individu en fonction du mix microbien qui le caractérise. Car oui, votre microbiome est unique. Et sur les 120 individus analysés, qui ont ensuite donné d’autres échantillons dans les mois suivants lors de visites de suivi, les chercheurs ont été capables de faire correspondre les profils de microbiote avec 86% de réussite.

Selon le magazine Discover, cette signature microbienne est authentifiée en fouillant dans les selles, les autres échantillons (peau, bouche) étant moins fiables car plus exposés à l’environnement extérieur, ce qui fait évoluer le type de bactéries qu’on y trouve, contrairement à l'intestin qui reste protégé.

Signature microbienne

Cette empreinte est d’ailleurs utilisée par une entreprise américaine à Knoxville, qui analyse les matières fécales des chiens d’un quartier: grâce à cette identification, les voisins peuvent remonter jusqu’au propriétaire négligent qui a laissé traîner les crottes de son animal... Mais la technique est un peu différente dans la mesure où les selles servent simplement à récupérer de l'ADN pour identifier les chiens.

En ce qui concerne l’identification des selles humaines, doit-on craindre que notre vie intestinale devienne une manière de nous identifier et de nous pister? Certes, l'unicité des échantillons pourrait poser des problèmes de confidentialité, dans la mesure où la «signature» d'un individu pourrait être repérée en croisant plusieurs bases de données d'échantillons, admet l'un des auteurs de l'étude, Eric Franzosa, de l'École de santé publique d'Harvard.

De plus, le microbiote reste moins stable et moins fiable que l’identification par les empreintes digitales ou l’ADN. Pour le moment, vous feriez donc bien mieux de vous inquiéter sur la manière dont vos activités sur Internet sont pistées par d’innombrables petites machines cachées un peu partout sur le réseau, et d’aller aux toilettes l’esprit serein.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte