Partager cet article

Une étude fait le tableau des addictions selon les continents

Bouteilles d'alcool Fabrizio Sciami via Flickr CC License by

Bouteilles d'alcool Fabrizio Sciami via Flickr CC License by

Selon le rapport de l'équipe de Linda Gowing, les plus gros buveurs et fumeurs habitent les pays de l'est de l'Europe.

L’image du Russe sifflant sa bouteille de vodka tout en grillant une cigarette a de beaux jours devant elle si on suit les conclusions d’un rapport publié sous le titre Statistiques mondiales sur les comportements addictifs (en intégralité ici), repris par Pacific Standard. L’étude, réalisée par une équipe de scientifiques menée par Linda R. Gowing, professeure à l’université d’Adelaïde en Australie, a synthétisé des chiffres émanant de plusieurs sources, dont l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il ressort de ces données que les Européens de l'Est sont les plus gros buveurs et fumeurs de cigarettes du monde. Quand 43% des adultes de la planète boivent de l’alcool, les habitants d’Europe de l'Est consomment 23 litres par personne et par an, devant les Scandinaves et leurs 16 litres annuels. L’Asie de l'Est et l’Afrique sont les plus petites buveuses. Mais ce sont les Scandinaves qui arrivent en tête cependant en termes de fréquence de consommation (34,7% de la population ayant bu de grandes quantités d’alcool durant le dernier mois), et culminent au classement mondial de l’alcoolisme, puisque 9,3% des habitants ont «un problème avec l’alcool» comme le formule pudiquement le rapport. A l’échelle du monde, 7,8% des hommes ont le même souci, contre seulement 1,5% des femmes.

Sans surprise, le tabac est l’autre grand fléau des addictions. Et là encore, l’Europe de l'Est devance ses concurrents avec 30,5% de sa population qui fume. C’est plus que l’Océanie, deuxième avec ses 29,5% de fumeurs. Viennent ensuite l’Europe de l'Ouest (28,5%) et du Sud (28%). L’ensemble Amérique du Nord-Caraïbes-Amérique centrale n'a que 13% de consommateurs de tabac, soit un niveau similaire à l’Afrique.

Le cannabis reste le leader des substances illégales, dans la mesure où 3,5% de la population mondiale en connaissent la saveur. Et au jeu de la fumette, l’Océanie ne s’en laisse compter par personne: 10,3% des Océaniens sont concernés, contre 5,2% des peuples d’Europe de l'Ouest. Là aussi l’Amérique du Nord est plus sage avec 4,8% de consommateurs.

Cette fois-ci, l’Europe de l'Est est bien battue car ses habitants sont parmi les plus petits consommateurs de cannabis: 3,2% «seulement» de pratiquants. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte