Culture

Cinéma français à Cannes: attendons que les récompenses pleuvent

Temps de lecture : 2 min

Selon nos calculs savants, il y a en effet 93,2% de chances qu'au moins un film français en compétition reparte avec un prix.

Maiwenn à Cannes pour «Polisse» le 13 mai 2011. REUTERS/Vincent Kessler
Maiwenn à Cannes pour «Polisse» le 13 mai 2011. REUTERS/Vincent Kessler

Alors que s'ouvre le Festival de Cannes ce mercredi 13 mai, pas besoin d'attendre que les films soient vus, ni l'avis des critiques, pour prendre les paris. Le cinéma français sera très probablement récompensé.

L’article du règlement lié au palmarès est bref mais précis:

Le Jury doit obligatoirement attribuer dans son Palmarès:

  • La Palme d'Or
  • Le Grand Prix
  • Le Prix de la Mise en Scène
  • Le Prix du Jury
  • Le Prix du Scénario
  • Le Prix d'Interprétation Féminine
  • Le Prix d'Interprétation Masculine

Le Palmarès ne peut comporter qu'un seul Prix ex-æquo et cette disposition ne peut s'appliquer à la Palme d'Or.

Un même film ne peut recevoir qu'un seul des prix du Palmarès. Cependant, le Prix du Scénario et le Prix du Jury peuvent être, sur dérogation du Président du Festival, associés à un Prix d'Interprétation.

Autrement dit, sauf exception, le jury des frères Coen devrait récompenser sept films (sans compter la création inopinée d’un prix unique, comme le Prix Spécial du 61ème Festival attribué à Clint Eastwood pour L’Échange en 2008), à répartir entre les dix-neuf films en compétition. Parmi ces prétendants, pas moins de cinq films français:

  • Dheepan (Jacques Audiard)
  • La loi du marché (Stéphane Brizé)
  • Marguerite et Julien (Valérie Donzelli)
  • Mon roi (Maïwenn)
  • Valley of love (Guillaume Nicloux)

Soit plus d’un quart des prétendants à la Palme et aux autres distinctions.

Il ne faudra donc pas pavoiser si un film français remporte un prix: d’un pur point de vue probabiliste, il y a 93,2% de chances pour qu’au moins un des films cités plus haut soit récompensé (chiffre calculé, tout commes les suivants, en imaginant que chaque film ne remporte qu’un prix et qu’il n’y ait pas d’ex aequo).

La probabilité qu’au moins deux films français soient distingués est encore relativement forte, puisqu’elle est de 63,4%. À partir de 3 films, les chances sont nettement moins élevées (23,7%). Au-delà, même les mathématiques affirment que c’est quasiment mission impossible, puisqu’il n’y a que 3,8% de chances qu’au moins 4 films français soient récompensés, et 0,2% pour qu’un grand chelem se produise.

Ces résultats purement mathématiques mériteraient d’être pondérés en fonction du potentiel de chacun des films. Il n’est pas dit que le film de Valérie Donzelli ait autant de chances de figurer au palmarès que celui de Jacques Audiard. Mais laissons la subjectivité aux Coen et à leur équipe, qui ont sous le coude pas moins de, selon nos calculs, 253.955.520 palmarès différents…

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Depuis l’annonce de sa mort, les tubes de la chanteuse tournent en boucle. Superbes, certes, mais pas autant que «One Step Ahead», chanson qui résume parfaitement cette facette intimiste moins connue de la reine de la soul.

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

Joshua Blackburn adore les laveries automatiques. De là lui est venue l'idée du projet Coinop_London: dresser le portrait de Londres à travers ses laveries. «J'aime l'idée de se concentrer sur une petite tranche de la vie urbaine pour voir ce...

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

Newsletters