Monde

Elections au Royaume-Uni: le raz-de-marée conservateur et indépendantiste en cartes et en couleurs

Temps de lecture : 2 min

Dépouillement à Margate, Angleterre, le 7 mai 2015. REUTERS/Suzanne Plunkett
Dépouillement à Margate, Angleterre, le 7 mai 2015. REUTERS/Suzanne Plunkett

Pour visualiser le raz-de-marée qui vient de balayer en Angleterre et en Ecosse le Parti Travailliste et les Libéraux Démocrates, pour laisser place aux conservateurs d'un côté aux indépendantistes de l'autre, les journaux britanniques rivalisent de cartes, qui montrent l'ampleur des résultats électoraux.

Voici la carte de Bloomberg par exemple:

La couleur jaune représente le SNP, parti national écossais de Nicola Sturgeon; le bleu les Tories, conservateurs menés par David Cameron. Le rouge le Parti Travailliste d'Ed Milliband, le orange les Libéraux Démocrates de Nick Clegg.

Le Guardian a même conçu une carte interactive qui permet de rejouer la soirée électorale en montrant progressivement les différentes circonscriptions passer dans le giron d'un parti ou l'autre au fur et à mesure de la soirée et du dépouillement des votes.

Plus shématique, la carte du Telegraph:

La monochromie de l'Ecosse est impressionnante; de fait: le Scottish national party a remporté 56 des 59 sièges en jeu, contre les travaillistes, auxquels les classes populaires écossaises sont historiquement acquises... Le Labour conserverait trois de ses 40 sièges précédents.

Slate.fr

Newsletters

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Vous ignorez tout de ce territoire bosnien qui fait de la région de Dubrovnik une enclave croate? Logique: sa frontière ne fait que vingt kilomètres de long.

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La langue de Trump est un miroir implacable: du président lui-même, de l'Amérique et de notre époque.

Le vice-président américain compare Trump à Martin Luther King

Le vice-président américain compare Trump à Martin Luther King

Selon Mike Pence, le combat de Trump pour un mur frontalier rappelle celui de Martin Luther King pour une meilleure démocratie.

Newsletters