Monde

Elections au Royaume-Uni: le raz-de-marée conservateur et indépendantiste en cartes et en couleurs

Temps de lecture : 2 min

Dépouillement à Margate, Angleterre, le 7 mai 2015. REUTERS/Suzanne Plunkett
Dépouillement à Margate, Angleterre, le 7 mai 2015. REUTERS/Suzanne Plunkett

Pour visualiser le raz-de-marée qui vient de balayer en Angleterre et en Ecosse le Parti Travailliste et les Libéraux Démocrates, pour laisser place aux conservateurs d'un côté aux indépendantistes de l'autre, les journaux britanniques rivalisent de cartes, qui montrent l'ampleur des résultats électoraux.

Voici la carte de Bloomberg par exemple:

La couleur jaune représente le SNP, parti national écossais de Nicola Sturgeon; le bleu les Tories, conservateurs menés par David Cameron. Le rouge le Parti Travailliste d'Ed Milliband, le orange les Libéraux Démocrates de Nick Clegg.

Le Guardian a même conçu une carte interactive qui permet de rejouer la soirée électorale en montrant progressivement les différentes circonscriptions passer dans le giron d'un parti ou l'autre au fur et à mesure de la soirée et du dépouillement des votes.

Plus shématique, la carte du Telegraph:

La monochromie de l'Ecosse est impressionnante; de fait: le Scottish national party a remporté 56 des 59 sièges en jeu, contre les travaillistes, auxquels les classes populaires écossaises sont historiquement acquises... Le Labour conserverait trois de ses 40 sièges précédents.

Slate.fr

Newsletters

La Chine est en train de gagner la course au solaire spatial

La Chine est en train de gagner la course au solaire spatial

L'Amérique devrait être sur le devant de la scène énergétique mais elle gâche son potentiel.

Au Canada, des femmes autochtones sont tuées dans l'indifférence quasi générale

Au Canada, des femmes autochtones sont tuées dans l'indifférence quasi générale

Après deux ans et demi d'enquête, une commission a publié son rapport sur la disparition et la mort de milliers d'Amérindiennes canadiennes.

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Le président américain a officiellement lancé sa campagne de réélection lors d'un discours en Floride, le 18 juin 2019.

Newsletters