Monde

Elections au Royaume-Uni: le raz-de-marée conservateur et indépendantiste en cartes et en couleurs

Temps de lecture : 2 min

Dépouillement à Margate, Angleterre, le 7 mai 2015. REUTERS/Suzanne Plunkett
Dépouillement à Margate, Angleterre, le 7 mai 2015. REUTERS/Suzanne Plunkett

Pour visualiser le raz-de-marée qui vient de balayer en Angleterre et en Ecosse le Parti Travailliste et les Libéraux Démocrates, pour laisser place aux conservateurs d'un côté aux indépendantistes de l'autre, les journaux britanniques rivalisent de cartes, qui montrent l'ampleur des résultats électoraux.

Voici la carte de Bloomberg par exemple:

La couleur jaune représente le SNP, parti national écossais de Nicola Sturgeon; le bleu les Tories, conservateurs menés par David Cameron. Le rouge le Parti Travailliste d'Ed Milliband, le orange les Libéraux Démocrates de Nick Clegg.

Le Guardian a même conçu une carte interactive qui permet de rejouer la soirée électorale en montrant progressivement les différentes circonscriptions passer dans le giron d'un parti ou l'autre au fur et à mesure de la soirée et du dépouillement des votes.

Plus shématique, la carte du Telegraph:

La monochromie de l'Ecosse est impressionnante; de fait: le Scottish national party a remporté 56 des 59 sièges en jeu, contre les travaillistes, auxquels les classes populaires écossaises sont historiquement acquises... Le Labour conserverait trois de ses 40 sièges précédents.

Newsletters

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

Les défenseurs de cette doctrine affirment qu'elle protège les intérêts de l'État turc et réfutent les accusations d'expansionnisme.

L'indépendantisme écossais se rebiffe contre la BBC

L'indépendantisme écossais se rebiffe contre la BBC

En interrompant la diffusion des conférences de presse de la Première ministre sur la pandémie de Covid-19, la chaîne britannique s'est attirée les foudres de nombre d'Écossais·es.

La mort de Ruth Bader Ginsburg changera-t-elle la face de l'Amérique?

La mort de Ruth Bader Ginsburg changera-t-elle la face de l'Amérique?

Ce vendredi 18 septembre, la juge à la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg est morte, ouvrant une bataille homérique pour son remplacement à la Cour suprême. Un événement qui fait encore monter le degré d'hystérie dans la campagne électorale...

Newsletters