Partager cet article

Le premier article jamais écrit sur Apple: «Simplement un produit fait maison de plus»

L'Apple II, commercialisé à partir de 1977 Rama License by

L'Apple II, commercialisé à partir de 1977 Rama License by

Quand elle écrit en 1977 sur l'Apple I, la journaliste high-tech Sheila Craven ne sait pas que c'est une page d'histoire.

C'était l'époque mythique du garage californien de papa et maman Jobs, celui dans lequel Steve Jobs et Steve Wozniak bidouillaient dans leur coin les ordinateurs du futur.

En 1977, la journaliste high-tech Sheila Craven part à la rencontre de ces deux jeunes créatifs pour écrire un article sur l'Apple I, le premier ordinateur individuel de l'histoire. Business Insider exhume, dans son intégralité, l'article paru à l'époque dans feu le magazine Kilobaud. Steve Wozniak, contacté par Business Insider, confirme qu'il s'agit bien du premier article consacré à Apple. Et comme pour le bon vin, sa saveur s'est bonifiée avec le temps.

L'auteur ne se doute pas alors qu'elle écrit une page d'histoire ni qu'elle rencontre le père d'une future compagnie planétaire. Non, pour elle, il s'agit «simplement [d']un produit fait maison de plus», rapporte le site américain.

Dans ses lignes, on reconnaît pourtant la bête. Presque 40 ans plus tard, certains éléments alimentent encore la légende de la marque à la pomme. Son aspect «intuitif» d'abord, argument sentencieux s'il en est dans les débats qui opposent partisans des Mac et des PC.

C'est toute la magie de l'Apple I: proposer une interface «relativement» accessible pour «les personnes inexpérimentées». Alors que ce prototype se vend à 200 exemplaires, Jobs a raison de croire à la vulgarisation de l'informatique:

«Bientôt, les gens voudront en savoir plus sur les capacités de l'ordinateur et combien il est facile à utiliser.»

Un million de fois plus lent

On retrouve aussi son coût, déjà assez conséquent à l'époque. «Steve Jobs a reconnu que l'Apple I n'était pas pour tout le monde», se rappelle Sheila Carven. 

Mais c'est surtout un dinosaure que l'article permet de redécouvrir. Le premier Mac promet 4 Ko de mémoire vive, l'élément qui détermine en partie la vitesse de navigation d'un ordinateur. De quoi faire sourire, puisque c'est un million de fois moins que la norme actuelle, qui tourne autour de 4 Go. Apple a largement eu l'occasion d'améliorer sa gamme depuis.

Pour prolonger le voyage temporel, nous avons cherché sur l'INA ce qu'en disait la télévision française. Résultat: cette émission de 1979, consacrée à «un phénomène nouveau qui nous vient des Etats-Unis (...): l'ordinateur individuel».


Visionnaire, le présentateur prévoit que «bientôt chacun de nous pourra faire de l'informatique (...) presque sans s'en apercevoir». Et on ne cessera jamais de tirer notre chapeau aux deux Steve pour ça. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte