Culture

«Figure 8», quinze ans après: écoutez le concert-hommage à Elliott Smith de Jason Lytle et Troy Von Balthazar

Temps de lecture : 2 min

Troy Von Balthazar et le Color Bars Experience (Julien Bourgeois).
Troy Von Balthazar et le Color Bars Experience (Julien Bourgeois).

Pour célébrer les 15 ans de Figure 8, cinquième et dernier album publié de son vivant par Elliott Smith, tragiquement disparu en 2003, l'émission de France Musique Label Pop accueillait, samedi 2 mai, un projet exceptionnel: redonner vie sur scène à ces chansons, réarrangées pour l'occasion par Christophe Patrix, Ekaterina Debiak et Bert Verschueren sous l'impulsion de Yann Debiak, avec un orchestre de chambre, le Color Bars Experience.

Après un premier concert au Printemps de Bourges trois jours plus tôt, les onze musiciens se sont donc retrouvés à la Maison de la Radio, accompagnés à nouveau au chant par Jason Lytle (Grandaddy) et Troy Von Balthazar (Chokebore). Seul le chanteur des Posies Ken Stringfellow, en tournée avec son groupe, était absent.

Jason Lytle et The Color Bars Experience. (DR Julien Bourgeois)

Subtilement interprétés et portés par deux voix rêvées pour remplacer celle d'Elliott Smith, les titres de Figure 8 ont rappelé le temps de cette soirée toute leur beauté, jusqu'à ce rappel poignant et la reprise de Between The Bars, l'un des sommets de la carrière de l'Américain, par un Jason Lytle visiblement ému par l'hommage rendu à son ami.

Vous pouvez dès à présent (ré)écouter cette superbe session, diffusée lundi dans Label Pop, ou la télécharger en podcast, en attendant de revoir le projet sur scène à la fin de l'année.

Newsletters

«Irma Vep»: pourquoi y a-t-il des séries au Festival de Cannes?

«Irma Vep»: pourquoi y a-t-il des séries au Festival de Cannes?

Nous avons rencontré Olivier Assayas, le réalisateur de la dernière série en date à être présentée au Festival de Cannes.

Festival de Cannes, jour 11: «Stars at Noon» et «Pacifiction», juste avant l'ouragan

Festival de Cannes, jour 11: «Stars at Noon» et «Pacifiction», juste avant l'ouragan

Le film de Claire Denis et celui d'Albert Serra inventent chacun un univers torride et troublant, aux franges du thriller politique, de l'espionnage et du fantastique, qui donnent de manière chaque fois singulière son véritable sens à l'idée de cinéma queer.

Comment filmer les féminicides?

Comment filmer les féminicides?

Entre «La Nuit du 12», «Les Nuits de Mashhad» et «Riposte féministe», tous trois présentés au Festival de Cannes, plusieurs visions et représentations de la violence sexiste s'opposent.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio