Tech & internet / Santé

Une vidéo YouTube de rivière fait un tabac chez les insomniaques

Temps de lecture : 2 min

Ce plan fixe d'un cours d'eau fait partie d'un programme de recherche médicale dans plusieurs hôpitaux.

C'est un plan fixe qui compte plus de 6,5 millions de vues sur YouTube. Pendant huit heures, on y voit une rivière s'écouler tranquillement, sous un pont, entourée par des arbres. On y entend des oiseaux piailler de temps à autre, l'eau perler.

La vidéo a été publiée en juillet 2013, mais avait été filmée il y a cinq ans, explique The Independent. Le quotidien britannique explique par ailleurs qu'elle compte un public assez particulier.

Pour beaucoup de gens, cette vidéo a, en effet, des vertus thérapeutiques –comme l'indiquent beaucoup d'entre eux dans les commentaires YouTube. Interrogé par la BBC, Johnnie Lawson, l'auteur de cette vidéo, explique que «des gens qui avaient du mal à trouver le sommeil ont commencé à [lui] écrire d'un peu partout –Corée du Nord, Centrafrique, Pékin, Royaume-Uni».

Lutte contre le stress post-traumatique

La vidéo fait désormais partie d'un programme de recherche médicale dans plusieurs hôpitaux londoniens, dans le cadre d'un essai clinique, détaille la BBC. Pour Dorothy Wade, une psychologue qui travaille aux urgences de l'University College Hospital de Londres, «le but de cet essai est d'éviter aux patients qui sont aux urgences d'être traumatisés et de diminuer la forte proportion de trouble de stress post-traumatique. Dans le cadre du traitement, les infirmiers et infirmières donnent aux patients des tablettes avec différents contenus relaxants. Et parmi elles, il y a les vidéos de nature calme de Johnnie Lawson».

Les vidéos au pluriel car, sur son compte YouTube, Johnnie Lawson a posté des dizaines et des dizaines de vidéos pour se détendre ou méditer, selon les titres. Certaines ne comptent que quelques minutes, d'autres plusieurs heures. La dernière, publiée le 4 mai, est un plan fixe d'une quinzaine de minutes d'un lac à la tombée de la nuit.

Slate.fr

Newsletters

Une police d’écriture pour rallonger ses dissertations

Une police d’écriture pour rallonger ses dissertations

Une agence marketing a créé une police qui ressemble comme deux gouttes d'eau au Times New Roman mais qui permet d'augmenter la taille de ses devoirs.

Spotify accusé de discrimination de genre par une ex employée

Spotify accusé de discrimination de genre par une ex employée

Voyages d'affaires «entre mecs», drogues, discrimination généralisée... Une ancienne salariée de l'entreprise de streaming musical porte plainte.

Facebook accusé de diffuser des offres d’emploi discriminatoires

Facebook accusé de diffuser des offres d’emploi discriminatoires

L’association de défense des droits civils ACLU attaque le réseau social en justice.

Newsletters