FranceLife

Le seuil épidémique de grippe est franchi

Slate.fr, mis à jour le 10.09.2009 à 11 h 24

Le nombre de cas de grippe clinique en France métropolitaine, estimé à 52.300 cas la semaine dernière (contre plus de 30.000 la semaine précédente), «dépasse légèrement» pour la première fois le seuil épidémique, selon le réseau Sentinelles de l'Inserm. Ce seuil est fixé à 80 cas pour 100 000 habitants: la France en est actuellement à 83.

Le seuil étant franchi de justesse, il faudra attendre la semaine prochaine pour le confirmer et valider l'arrivée de l'épidémie en France, expliquent Les Echos

Les cas de grippé avérés proviennent de la grippe A et de la grippe saisonnière confondues. Le réseau Sentinelles, plateforme nationale de veille en médecine générale, n'est pas en mesure d'isoler les seuls cas de H1N1, mais il souligne que ce virus est «dominant».

Le passage en phase épidémique n'a pas de conséquences immédiates sur l'organisation du système de soins: le passage en phase 6, qui doit déclencher de nouvelles mesures, n'est toujours pas décidé. Il sera mis en place en fonction, notamment, de la gravité de la maladie et déclenchera la mise à disposition gratuite des stocks d'antiviraux comme le Tamiflu et le Relenza, qui ne sont remboursés qu'à 35 % par l'assurance-maladie aujourd'hui.

En attendant, le gouvernement poursuit la préparation de la campagne de vaccination. Selon le «Quotidien du Médecin», quatre groupes ont été identifiés comme prioritaires. D'abord les personnels de santé (pompiers, gendarmes, militaires, responsables d'administration) soit deux à trois millions de personnes. Ensuite, les personnes à grand risque de mortalité — par exemple les insuffisants respiratoires. Ils sont également estimés entre deux et trois millions. Ces deux groupes sont considérés comme «prioritaires parmi les prioritaires». Deux autres populations devraient être vaccinées avant les autres: les 10 millions d'écoliers et de collégiens, qui transmettent le plus massivement la pandémie, et les personnels qui travaillent à proximité des personnes les plus à risque, notamment dans les maisons de retraite.

Plusieurs classes et écoles ont fermé à la suite de cas avérés de la nouvelle grippe H1N1. La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, avait d'ailleurs averti: «il est absolument certain» que la rentrée scolaire va faciliter la diffusion de la nouvelle grippe H1N1.

[Lire l'article complet sur LesEchos.fr]

Image de une: test de vaccin contre la grippe. REUTERS/Francois Lenoir

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte