Partager cet article

La légalisation du cannabis risque de mettre les chiens policiers au chômage

Chien policier à Arlington, en Virginie | Elvert Barnes via FlickrCC License by

Chien policier à Arlington, en Virginie | Elvert Barnes via FlickrCC License by

Ils sont dressés pour détecter la substance, désormais légale dans certains Etats des Etats-Unis, ce qui peut poser de nombreux problèmes juridiques et financiers.

Le 1er juillet, le cannabis deviendra officiellement légal en Oregon, un Etat de la côte ouest des Etats-Unis. C'est une bonne nouvelle pour les amateurs de joints, mais pas pour les chiens renifleurs employés par la police locale.

En effet, les brigades canines spécialisées dans la détection de drogue sont dressées pour repérer aussi bien de l'héroïne et de la cocaïne que du cannabis, mais lorsqu'ils aboient ou s'immobilisent pour dire qu'ils ont trouvé quelque chose, ils ne sont pas en mesure de préciser s'il s'agit d'un kilo de méthamphétamines ou de quelques grammes de haschich. En bref, si les chiens continuent de signaler une substance désormais légale, ils pourraient faire perdre beaucoup de temps aux policiers locaux, rapporte le Seattle Times.  

Cela pose aussi des problèmes juridiques. En effet, pour fouiller légalement une personne ou un lieu, un policier doit avoir une raison suffisante, et la détection par un chien d'une odeur de drogue est considérée comme une raison suffisante. Or, si les chiens continuent de signaler la marijuana, une susbtance légale, cela pourrait mener à des fouilles considérées comme illégales. 

Comme il est difficile de modifier les réflexes d'un chien en matière de détection de drogues, une soixantaine de membres de la brigade canine seront probablement au chômage dans l'Oregon, même si les policiers préfèrent parler de retraite anticipée.

Le Seattle Times rapporte que la police de la ville de Medford a demandé 24.000 dollars à la municipalité pour embaucher de nouveaux chiens qui ne signaleront plus que les drogues dures. 

Le même problème s'était posé dans le Colorado et l'Etat de Washington, où la légalisation est en place depuis 2013. La police de Seattle a par exemple commencé à essayer de désensibiliser les chiens au cannabis, mais les experts ne sont pas sûrs de l'efficacité de ce processus.

Certains chiens pourraient se retrouver à travailler en prison, où la possession de cannabis continue d'être illégale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte