Culture / Monde

Elections britanniques: quand «Star Wars» devient un argument de campagne des conservateurs

Temps de lecture : 2 min

En octobre 2007, à Londres. REUTERS/Toby Melville.
En octobre 2007, à Londres. REUTERS/Toby Melville.

Et si Star Wars devenait un outil de communication des conservateurs britanniques dans la dernière ligne droite de la campagne des législatives? Selon The Guardian, le ministre de l'Economie George Osborne, dont le parti est confronté à un scrutin délicat jeudi 7 mai, va annoncer ce lundi 4 mai que le tournage de l'épisode VIII de la célèbre saga aura lieu au Royaume-Uni, plus précisément aux studios Pinewood, à Londres. Une bonne manière, souligne le quotidien, d'associer les Tories à la célébration annuelle des fans de Star Wars, le Star Wars Day, qui a lieu comme tous les ans ce 4 mai (pour «May the 4th», comme dans «May the Force be with you»).

D'après le quotidien, le ministre de l'Economie britannique compte, dans un discours qui sonne comme celui d'une campagne électorale, présenter cette annonce comme «un important vote de confiance dans tous les éléments de l'industrie cinématographique britannique –des effets visuels à l'éclairage, des constructeurs de décors aux costumiers. Les industries créatives apportent une contribution économique et culturelle importante au Royaume-Uni. C'est pourquoi, en tant que ministre de l'Economie, budget après budget, j'ai annoncé des mesures pour la soutenir».

Si la franchise Star Wars est américaine, la quasi-totalité de ses scènes de studio, qu'il s'agisse de la première trilogie ou de la seconde, ont été tournées au Royaume-Uni.

Jamais avare d'un photomontage, le tabloïd The Sun présente la nouvelle sous une photo de George Osborne déguisé en chevalier Jedi, façon Alec Guinness dans Un nouvel espoir. La semaine dernière, l'édition écossaise du quotidien avait déjà annoncé son soutien à la Première ministre Nicola Sturgeon, chef de file du SNP (indépendentistes), en la déguisant en princesse Leia.

Le fait de voir les conservateurs britanniques «utiliser» Star Wars comme élément de communication n'est pas nouveau. Il s'agit même de l'origine du jeu de mots «May the 4th»: en 1979, deux ans après la sortie du premier épisode de la saga, les Tories avaient salué la victoire de Margaret Thatcher, survenue un 4 mai, en publiant dans le London Evening News une demi-page de pub sous le slogan «May the 4th be with you, Maggie. Congratulations».

Newsletters

«Reconfinez-moi, oui, mais pas tout de suite, pas trop vite»

«Reconfinez-moi, oui, mais pas tout de suite, pas trop vite»

[BLOG You Will Never Hate Alone] Juliette Gréco le chantait déjà à son époque. Il faut reconfiner, maintenant, la semaine prochaine, avant Pâques.

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Souvenez-vous. En 1998, la Guerre froide était finie, internet n'avait pas encore ruiné nos vies, le Covid-19 n'existait pas… Et puis, tous les jours sur TF1, il y avait Dawson. Une série réalisée par Kevin Williamson, sur...

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Ils auraient moins souffert psychologiquement que les autres depuis le début de la crise sanitaire.

Newsletters