Partager cet article

Mangez une pomme avant de faire les courses, vous achèterez moins de junk food

Juicy Apple/ MaxiuB via Flickr CCLicence by

Juicy Apple/ MaxiuB via Flickr CCLicence by

Vous avez peut-être déjà entendu le conseil préconisant de ne pas aller faire ses courses le vendre vide, pour ne pas se jeter sur les paquets de biscuits et autres choses bien sucrées et nourrissantes peuplant les rayons du supermarché.

Mais une autre recommandation pourrait nous aider à acheter des aliments plus «sains»: manger une collation «saine» avant d’aller se ravitailler. Des chercheurs de l’Université de Cornell ont mené plusieurs expérimentations pour tester leurs hypothèses à ce sujet. Leur étude, intitulée «Une pomme par jour met plus de pommes sur votre chemin: une collation saine prépare des choix plus sains», est publiée dans la revue Psychology & Marketing.

Pour le premier test, 120 consommateurs ont reçu au hasard un échantillon de pomme, ou de cookie, ou rien du tout, juste avant d’aller faire des courses. Les gens ont fait leurs emplettes et les chercheurs ont analysé les achats effectués. Le résultat est clair: ceux qui avaient mangé de la pomme ont acheté 28% de fruits et légumes en plus par rapport aux mangeurs de cookies, et 25% de plus par rapport à ceux qui n’avait rien mangé.

Ensuite, comme l’explique le site du labo de recherche sur l'alimentation de l’Université de Cornell, les cobayes ont fait du shopping virtuellement. Dans le second test, 56 participants ont reçu un cookie ou un morceau de pomme et on leur a demandé de s’imaginer au supermarché. On leur a présenté 20 paires de produits. Dans chacune, il y avait un produit faible en calories et un autre très calorique. Et les gens devaient choisir… Comme pour l’expérience précédente, ceux qui avaient mangé de la pomme ont fait des choix plus «sains».

Enfin, les chercheurs ont voulu savoir si une collation simplement perçue comme bonne pour la santé pouvait avoir des incidences sur les comportements d’achat. On a donné à un premier groupe du lait aromatisé au chocolat étiqueté «lait au chocolat sain et bon pour la santé». Le deuxième groupe a reçu le même lait, mais étiqueté comme étant riche et consistant, et le troisième groupe n’a rien eu. Tous les participants ont dû faire une sélection de produits dans un supermarché virtuel. Ceux qui avaient bu un lait étiqueté comme bon pour la santé ont choisi plus d’aliments sains… La simple perception d'avoir avalé une collation «saine» pourrait donc avoir une influence sur la suite.

Donc, comme le souligne Aner Tal, un des chercheurs, manger un petit truc léger et vitaminé avant d’aller faire les courses nous empêche d’être influencé par la faim, et pourrait en plus «nous mettre dans un état d’esprit sain et nous orienter vers de meilleurs choix alimentaires».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte