Sciences / Monde / Société

Voici les milliers d’étoiles que les lumières des villes nous cachent

Temps de lecture : 2 min

Deux réalisateurs ont décidé de révéler le spectacle du cosmos rendu invisible par l’ère industrielle.

Gavin Heffernan et Hurun Mehmedinovic, deux artistes spécialistes du time-lapse, ont décidé de poser leur appareil photo à Los Angeles pour redonner aux 5.000 étoiles qui parsèment notre ciel toute la place qu’elles méritent. Une fois la nuit tombée, les citadins peuvent effectivement distinguer certaines étoiles, mais la grande majorité reste invisible à nos yeux à cause de la lumière qui sature le ciel des grandes villes.

Le site Wired explique que Gavin Heffernan et Hurun Mehmedinovic filment les étoiles depuis plusieurs années déjà, et qu’ils souhaitent filmer le peu de régions où la beauté du ciel nocturne est restée intacte. Dans cette vidéo, ils ont superposé des plans de Los Angeles et le ciel nocturne d’endroits déserts comme le Grand Canyon afin de montrer l’impact très inquiétant de la pollution lumineuse. Et le spectacle que l'on rate tous les soirs.

Mais derrière cette vidéo se cache un projet plus global qu’ils ont appelé Skyglow. Sur leur page Kickstarter, les deux artistes expliquent qu’ils souhaitent «explorer les endroits avec les ciels sombres les plus exotiques» afin «d’examiner l’impact grandissant de la pollution à la lumière de notre environnement fragile, une menace grave non seulement pour la vue de magnifiques ciels étoilés, mais aussi pour l’écosystème de notre planète.» «On dit qu’une image vaut une centaine de mots, explique Hurun Mehmedinovic à Wired. Le simple fait de filmer les étoiles est une forme d’activisme car on ne peut plus les voir.»

Newsletters

À cause du changement climatique, 99% des bébés tortues sont maintenant des femelles

À cause du changement climatique, 99% des bébés tortues sont maintenant des femelles

Saviez-vous que le sexe des tortues est influencé par la chaleur?

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

De traitements en contrôles, tout est mis en place de façon à la rendre aussi irréprochable que possible.

Nous avons la tête de notre prénom: faites le test!

Nous avons la tête de notre prénom: faites le test!

En 2017, une première étude avait déterminé que notre visage était socialement marqué par notre prénom. Des chercheuses ont souhaité pousser leurs recherches plus loin avec une nouvelle étape: des portraits-robots.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio