Partager cet article

Il y aura bientôt des vêtements de grossesse pour transgenres et genderqueers

pregnant woman with maternity shirt and baby sticker. Personal Creations via Flickr CC License by.

pregnant woman with maternity shirt and baby sticker. Personal Creations via Flickr CC License by.

Faites le test. Tapez «vêtements de grossesse» sur Google. Vous atterrirez immanquablement sur des e-shops proposant tuniques fleuries, robes longues bariolées et autres insupportables t-shirts rose layette floqués d'un non moins crispant «Bébé à bord». 

Si la plupart des femmes s'accommodent bon an mal an, durant quelques mois, du style archi girly de la majorité des lignes de vêtements de grossesse, cela devient plus délicat pour les transgenres, transsexuels et genderqueers. Pour des questions de goûts esthétiques, mais aussi pour de simples questions de morphologie. Même si cela reste encore rare, il arrive par exemple que des hommes nés femmes aient subi une mammectomie et n'aient donc plus le corps pour lequel sont dessinés ces vêtements. Les vêtements de grossesse traditionnels sont aussi généralement près du corps de manière à mettre en valeur les courbes et les rondeurs, ce que tous les individus n'assument ni ne veulent forcément.

Vanessa Newman et Michelle Janayea vont elles jusqu'à estimer que les vêtements de grossesse disponibles sur le marché sont «hyperféminins, hétéronormatifs et eurocentrés». C'est pour proposer une alternative que les deux amies ont crée Butchbaby & co, la première ligne de vêtements de grossesse pour «individus masculins, transgenre et queer».

L'idée leur est apparue très tôt. Vanessa Newman a confié au New York Mag qu'à 18 ans, elle et sa meilleure amie avaient un look très masculin. Quand elles s'imaginaient –comme le font beaucoup d'amies proches– être enceintes en même temps et avoir des bébés qui deviendraient les meilleurs amis du monde, à chaque fois, elles se demandaient aussi comment elles pourraient s'habiller et à quoi elles ressembleraient enceintes.

C'est donc parce que Vanessa Newman et Michelle Janayea estiment que les transgenres et genderqueers ne doivent pas renoncer, pendant une grossesse, à leur style vestimentaire habituel et à tous les signes extérieurs qui forgent leur identité qu'elles ont décidé de créer une ligne ad hoc dont les huit premières pièces devraient bientôt être disponibles sur leur site Internet: boxers shorts, sweats à capuche, chemises en velours, t-shirts d'allaitement...

Leur philosophie, elle, tient en quelques lignes:

«La grossesse appartient à tous ceux qui peuvent porter un enfant, indépendamment de leur orientation sexuelle ou la présentation de leur genre. Vous pouvez avoir un look butch, un look androgyne, vous pouvez ne vous conformer à aucun genre, vous pouvez être trans, vous pouvez être lesbienne, vous pouvez être bisexuel, vous pouvez être gay, vous pouvez être hétéro et vous avez toujours le droit de porter des enfants. Vous avez toujours le droit d'être maman, papa et quelle que soit la manière dont vous voulez être appelé, vous n'avez pas à choisir entre la grossesse et le confort.»

Si les deux amies espèrent bien sûr toucher un maximum de personnes, elles confient pourtant exclure de proposer leur ligne de vêtements dans les grandes chaînes de magasins américaines comme Target, pour préserver leurs client(e)s du potentiel jugement des vendeurs:

«On n'est pas seulement en train de créer une ligne de vêtements. On veut créer une communauté, un havre de paix pour les gens qui ne savent pas toujours où aller pour se sentir en sécurité. Même si c'est juste une communauté qui vit sur internet, c'est largement suffisant pour le moment.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte