Sciences

Une dizaine de paris que vous êtes sûr de gagner [VIDEO]

Temps de lecture : 2 min

La solution est à portée de main (un seul doigt peut suffire et parfois vous pourrez remporter ces casse-tête sans avoir besoin de toucher quoi que ce soit).

«Je te parie que tu n'arriveras pas à savoir quelle pile est vide et quelle pile est pleine.

Je te parie que je trace un cercle à main levé mieux que toi.»

Si vous êtes amateurs de ce genre de paris et que vous aimez les gagner, Richard Wiseman a compilé sur sa chaîne YouTube une dizaine de vidéos où on le voit expliquer comment les remporter.

Casse-tête

Les paris impliquent des allumettes, des calculs mathématiques, des pièces, des verres d'eau, des cordes, etc. À chaque fois, il s'agit de tours en apparence casse-tête mais dont la solution s'avère à la fois simple et terriblement efficace.

Vous pouvez par exemple prendre deux piles et demander à vos amis de trouver laquelle est vide et laquelle est pleine sans les utiliser dans un appareil à batteries. La solution est évidemment très simple: il suffit de faire tomber les piles à la verticale sur la table, celle qui est vide fera beaucoup plus de rebonds que l'autre.

D'autres paris vous demanderont de soulever deux rangées d'allumettes à l'aide d'une seule allumette supplémentaire, de déplacer une pile de pièces de monnaie d'une assiette vers la table sans y toucher, ou encore de placer un élastique autour d'une bouteille en n'utilisant qu'un seul doigt.

Que vous souhaitiez battre vos amis ou tout simplement les impressionner, ces paris sont imparables et vous atteindrez votre but à chaque fois.

Slate.fr

Newsletters

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

On a enfin trouvé la technique pour casser un spaghetti en deux

Et pas en trois, ni en quatre. C'est important.

«Une telle histoire est-elle classique dans le milieu des sexfriends?»

«Une telle histoire est-elle classique dans le milieu des sexfriends?»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Y., une jeune femme qui s'interroge sur la véritable nature de la relation qu'elle vit avec son sexfriend.

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

Ruth aime les statues, mais plus que vous l'imaginez. Le type d'attirance qu'elle ressent s'appelle du pygmalionisme (ou de l'agalmatophilie, au choix).

Newsletters