Partager cet article

En Inde, des smartphones avec une option «embellissement» qui éclaircit la peau sur les photos

Selfie with Subhash Bhavishya Goel via Flickr CC License by

Selfie with Subhash Bhavishya Goel via Flickr CC License by

La marque chinoise de téléphonie mobile Xiaomi, dont les produits ressemblent étrangement aux iPhones, vient de lancer un nouveau modèle en Inde. Des centaines de jeunes Indiens ont fait la queue pendant plusieurs heures à New Delhi afin d'assister à la présentation officielle du Mi 4i, rapporte le Wall Street Journal. 

Le vice-président de Xiaomi, Hugo Barra, a annoncé que pour cette adaptation du smartphone au marché indien, l'option «embellissement» («Beautify») permettra d'éclaircir la peau sur les selfies et les photos, ainsi que d'enlever les rides. 

Le téléphone a «une fonction lissage de peau qui entraîne un léger éclaircissement de la peau sur la photo», a-t-il précisé.

En Chine, cette fonctionnalité permettait aussi d'agrandir les yeux, conformément aux obsessions esthétiques locales. Cette possibilité a été éliminée pour l'Inde, où l'agrandissement des yeux n'intéresse pas grand monde, mais où avoir la peau pâle est en revanche très prisé. Plus de 80% des crèmes hydratantes vendues dans le pays sont des crèmes pour se blanchir, et une application récemment créée par la marque Vaseline permet aux utilisateurs de Facebook de retoucher leur peau pour qu'elle soit plus claire. 

Cette idée qu'éclaircir la peau est nécessairement une façon d'embellir a rapidement été critiquée, notamment sur Twitter. 

Pour le Hindustan Times, Xiaomi «cible l'obsession des Indiens pour la peau claire». 

En 2009, des militantes ont lancé la campagne Dark is Beautiful (le foncé, c'est beau) pour tenter de faire changer les mentalités dans un pays où depuis plusieurs générations, le message dominant est qu'il fait être pâle pour être belle (ou beau, car les hommes utilisent aussi ces crèmes éclaircissantes). L'actrice Nandita Das, qui a plusieurs fois refusé qu'on lui blanchisse la peau pour des rôles, est la porte-parole de cette campagne depuis 2013.

Ceci dit, le Wall Street Journal rapporte que plus que l'option éclaircissement, c'est surtout le prix du smartphone —190 euros— qui a euphorisé la foule lors de la présentation, dont la mise en scène ressemblait beaucoup à celle des keynotes d'Apple. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte