Parents & enfants / Tech & internet / Économie

Quatre enfants sur cinq n'arrivent pas à reconnaître une publicité sur Internet

Temps de lecture : 2 min

Une tablette prise en photo le jour du safer internet day par ITU Pictures Licence by

Information ou publicité? D’après une étude parue sur le site de l’Académie de Finlande le 22 avril, un enfant sur cinq seulement serait en mesure de reconnaître une publicité sur Internet.

L'étude a été effectuée sur 160 classes de notre équivalent de la sixième (11-12 ans), rapporte Quartz. Les chercheurs ont mis les enfants face à des sites Internet comportant des messages commerciaux vantant les mérites d'un produit.

Sur le site de l’université, Paavo Leppänen, directeur de la recherche et professeur de psychologie à l’université de Jyväskylä, rapporte que presqu'un élève sur deux a cru le message publicitaire et que seulement un sur cinq a été capable d’identifier qu’il s’agissait bien d’une publicité.

Pour Carita Kili, une chercheuse de l'étude contactée par Quartz, l'expérience souligne l'importance pour un enfant de maîtriser les outils du web.

«Internet est un lieu d’apprentissage important pour les adolescents à l’école et durant leurs loisirs. Pour avoir tous les avantages de l’information en ligne, les étudiants ont besoin d’avoir une culture numérique.»

Slate.fr

Newsletters

La photo de classe, un éternel recommencement

La photo de classe, un éternel recommencement

Depuis le XIXe siècle, ce rituel atteste des transformations du milieu scolaire autant qu'il témoigne de la permanence de l'institution.

Le nombre d'enfants qui avalent des piles a explosé en 20 ans

Le nombre d'enfants qui avalent des piles a explosé en 20 ans

Préconisations: du miel et un sprint aux urgences.

La chambre, un luxe hors de portée pour 700.000 enfants londoniens

La chambre, un luxe hors de portée pour 700.000 enfants londoniens

«À Londres, 37% des enfants (soit environ 700.000) vivent dans la pauvreté», constate Laurence Guinness, directeur général de The Childhood Trust. Ces enfants «n’ont pas d’espace pour jouer, étudier et ont trop honte pour...

Newsletters