Monde

Les aurores boréales islandaises comme vous ne les aviez jamais vues: en time-lapse et grand angle

Temps de lecture : 2 min

L'objectif permet d'obtenir une vision quasi surréaliste de ce phénomène lumineux.

Le photographe Vincent Brady, dont la caméra se tourne souvent vers le ciel, prend d’incroyables images naturelles pour les transformer en des vidéos time-lapse élargissant notre perception. Les vues capturées par l'objectif grand angle de son appareil photo ne sont pas, en format vidéo, des plus évidentes à saisir –ce qui ne veut pas dire que vous pourrez en détacher votre regard. Sur Slate.com, Phil Plait expliquait déjà sa façon de travailler et tentait de comprendre la science insaisissable se cachant derrière chaque image animée.

Après avoir capturé une «nuée de lucioles» en pleine nuit, Brady est allé en Islande, où il est resté cinq semaines à poser ses appareils photos et filmer les aurores boréales. L’année a été très bonne pour les lumières du Nord, ce qui ne pouvait que donner de belles images, mais jamais on n'en avait vu d'aussi étranges et captivantes.

Regardez la vidéo ci-dessus pour comprendre la vision surréaliste de Vincent Brady sur le phénomène, accompagnée d’un son acoustique de Brandon McCoy, composé spécialement pour le projet.

Jeffrey Bloomer

Newsletters

À Singapour, les lesbiennes mènent la lutte pour les droits LGBT+

À Singapour, les lesbiennes mènent la lutte pour les droits LGBT+

Alors que la Pride de la cité-Etat, encore plus politique qu’à l’accoutumée, aura lieu dans une semaine, les femmes cis et transgenres sont aux avant-postes.

Municipale d'Istanbul, petite leçon turque à l'électorat français désabusé

Municipale d'Istanbul, petite leçon turque à l'électorat français désabusé

Comme lors du scrutin annulé, le candidat du parti d'Erdoğan a été défait.

La crise hongkongaise révèle l'incapacité de la Chine à frayer avec l'opinion publique

La crise hongkongaise révèle l'incapacité de la Chine à frayer avec l'opinion publique

Le texte de loi qui était en préparation apparaît comme une considérable maladresse.

Newsletters