Partager cet article

Sur une base abandonnée, un mémorial pour les victimes d'Apollo 1

Le complexe abandonné de lancement 34 p| AGeekMom via Flickr CC License by

Le complexe abandonné de lancement 34 p| AGeekMom via Flickr CC License by

Trois astronautes y ont péri dans l'incendie d'une navette en 1967.

Ce qui fut un foyer de décollage de fusées de la Nasa, le complexe de lancement 34, ou LC-34, au cap Canaveral (Floride), est aujourd'hui abandonné et consacré à la préservation du souvenir de trois astronautes qui ont péri dans l'incendie d'une navette sur le site en 1967.

Alors qu'un grand nombre de fusées ont été envoyées dans l'espace depuis la LC-34, c'est la tragédie du projet Apollo 1 (la première fusée habitée de la série Apollo) qui a fixé ce lieu dans l'histoire.

Feu de cabine

Malgré de nombreuses inquiétudes au sujet de la quantité de matériel inflammable contenue dans le cockpit du module d'atterrissage d'Apollo 1, entre autres défauts de conception, le vaisseau spatial conique a été soumis à un test de lancement en janvier 1967. Durant cet exercice, un petit feu de cabine s'est déclenché, ce qui a mené à une réaction en chaîne d'événements, conduisant à la mort les trois astronautes présents dans la cabine: le commandant de l'équipage, Virgil I. Gus Grissom, le pilote Edward H. White II et le pilote Roger B.Chaffee.

Le feu a réagi à l'oxygène pressurisé et à d'autres gaz dans la pièce, et a rendu l'air à l'intérieur caustiquement létal en 16 secondes, faisant rapidement fondre les combinaisons des astronautes et leurs tuyaux, les exposant à l'atmosphère irrespirable avant qu'ils aient pu ouvrir la porte.

Socle commémoratif

À la suite de cette tragédie, LC-34 est restée en service pendant encore un an et a finalement été fermée en 1968. Beaucoup de grandes structures ont été démantelées, mais le principal socle de lancement des fusées ainsi que quelques rampes pare-feu ont été laissés en place.

Ce grand socle en ciment qui se tient au milieu de la rampe de lancement est aujourd'hui le mémorial officiel de ces courageux astronautes qui ont péri là-bas, honorés par une plaque commémorative qui raconte leur histoire.

Plaque commémorative en l'honneur des trois astronautes qui ont péri en 1967 lors du lancement d'Apollo 1 | Christopher K. Davis via Wikimedia Commons Licence by

Cela peut sembler terre à terre. Reste que le mémorial rappelle un important, mais tragique, écueil sur notre route vers les étoiles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte