Tech & internet

Un frère et une sœur réunis grâce à un match sur Tinder

Temps de lecture : 2 min

"i saw you on tinder" Trastevere 2014/Denis Bocquet via Flickr CC License By
"i saw you on tinder" Trastevere 2014/Denis Bocquet via Flickr CC License By

Pendant que certains enchaînent les rencontres d'un soir sur Tinder, d'autres retrouvent une sœur qu'ils n'avaient pas vu depuis plus de 15 ans.

Mic raconte l'histoire d'un Néerlandais de 24 ans, Erik de Vries dont les parents se sont séparés en 1999. Avec son frère jumeau Maarten, ils ont déménagé en Belgique avec leur père, tandis que leur sœur restait à Breda avec leur mère. Au fil des années, ils ont perdu le contact.

En mars, raconte Datingsitekiezen, alors qu'Erik était revenu aux Pays-Bas pour ses études, le jeune homme s'est inscrit sur Tinder et a commencé à swiper.

«La première fois que j'ai vu passer son profil, je ne savais absolument pas que c'était elle. Pour être honnête, ça m'était sorti de la tête ces dernières années, après qu'avec Marteen nous avons échoué à la retrouver.»

NL Times raconte qu'après quelques messages, «Erik a commencé à se demander si cette Josephine n'était pas sa sœur».

A ce moment-là, explique-t-il à Mic, Erik a préféré arrêter de lui parler. Mais quelques jours plus tard, raconte le site, sa curiosité a pris le dessus et il a cherché à savoir ce qu'il en était vraiment.

«Ils ont échangé des histoires sur leur passé –des parents avec un divorce compliqué, des frères et sœurs perdus de vue– et ils ont vite compris: ils étaient frère et sœur.»

Datingsitekiezen raconte qu'Erik et Josephine se sont finalement rencontrés dans un café de Tilburg:

«Quand je l'ai vu, tout était soudain très clair. C'était si étrange de voir mon frère 16 ans après.»

Les trois frères et sœur se sont depuis retrouvés et une photo de famille a même été publiée par le rédacteur de Datingsitekiezen qui a déniché cette histoire. Il en avait alors profité pour interroger Marteen, l'autre frère:

«Erik et moi savions déjà depuis des années que nous avions une petite sœur. Vous n'y pensez pas tous les jours, mais il y a quelques années nous avions essayé de la retrouver. Je n'ai pas les mots pour expliquer la façon dont tout ceci s'est passé, mais c'est ce qui le rend aussi spécial. Je suis vraiment heureux de pouvoir apprendre à connaître ma sœur.»

Newsletters

 Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Influencés par les récits et photos idylliques de connaissances installées en Europe, des milliers de jeunes Maghrébins prennent chaque année le risque de l'émigration, parfois au péril de leur vie.

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Si le Covid-19 vous angoisse, il est peut-être temps de vous créer un compte.

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

La société éditrice du jeu vient d'annoncer qu'elle allait modifier temporairement certaines règles afin de limiter au maximum les déplacements de ses utilisateurs et utilisatrices.

Newsletters