Sciences

Quand un quadruple arc-en-ciel apparaît dans le ciel de New York

Temps de lecture : 2 min

Photo: Amanda Curtis.
Photo: Amanda Curtis.

Alors qu'elle attendait son train pour aller à Manhattan, Amanda Curtis, la directrice d'un site de vente de mode en ligne, a pris une photo d'un quadruple arc-en-ciel.

Quelques centaines de tweets plus tard, plusieurs scientifiques sont intervenus pour expliquer le phénomène. Quatre arcs-en-ciel sont bien visibles –Amanda n'a pas retouché l'image– mais parler de quadruple arc-en-ciel est un peu trompeur. En fait, il s'agit d'un double arc-en-ciel reflété par une étendue d'eau, en l'occurence l'océan Atlantique à Long Island.

Un arc-en-ciel se forme lorsque la lumière du soleil se reflète une fois dans des gouttes de pluie, et il y a double arc-en-ciel lorsqu'il y a une double réflexion de lumière à l'intérieur des gouttes. Il faut donc que la lumière soit particulièrement forte, explique Phil Plait sur Slate.com. Les couleurs de l'arc-en-ciel secondaire sont moins vives et inversées par rapport à celles de l'arc-en-ciel primaire.

Le phénomène du quadruple arc-en-ciel est plus rare, car il faut qu'il y ait une grande étendue d'eau lisse derrière l'observateur. La surface d'eau reflète alors la lumière qui a créé le premier arc-en-ciel, ce qui fait que l'on voit un autre double arc-en-ciel, d'où les quatre arcs-en-ciel.

Sur Fast Company, un chercheur de l'Académie navale américaine explique que pour obtenir un véritable quadruple arc-en-ciel, il faut que la lumière soit reflétée quatre fois dans les gouttes de pluie. Or, ce n'est pas le cas dans l'image qui a circulé sur Twitter: il faudrait plutôt parler de deux doubles arcs-en-ciel.

L'autre leçon de cette histoire, c'est que poster une image virale sur Twitter peut toujours bénéficier à la personne qui a pris la photo. Dans ce cas, Amanda Curtis, qui a été interviewée sur la chaîne météo américaine, en a profité pour mieux faire connaître son site de mode. En fin d'après-midi, elle a retweeté son quadruple arc-en-ciel, accompagné d'un lien vers celui-ci.

Slate.fr

Newsletters

Les îles peuvent-elles vraiment disparaître?

Les îles peuvent-elles vraiment disparaître?

Il ne faut pas confondre engloutissement et simple déplacement d'un banc de sable.

Que nous racontent les plantes quand on les écoute parler?

Que nous racontent les plantes quand on les écoute parler?

L'expression «faire la plante verte» n'a jamais été aussi peu appropriée.

On fumait déjà du cannabis il y a 2.500 ans

On fumait déjà du cannabis il y a 2.500 ans

Des traces ont été retrouvées sur d'anciennes tombes chinoises.

Newsletters