Partager cet article

Et si on transformait l'épisode VII de «Star Wars» en drame intimiste?

Chewbacca et Han Solo dans la bande-annonce de «Star Wars: Episode VII».

Chewbacca et Han Solo dans la bande-annonce de «Star Wars: Episode VII».

Cher J.J. Abrams, voici notre suggestion de scénario alternatif, avec un Han Solo vieux, seul et aigri.

De: Benjamin Freed
A: J.J. Abrams
Sujet: Toujours en mouvement l’avenir est.

Monsieur Abrams,

Je prends acte de votre diffusion de la nouvelle bande annonce de Star Wars: Le Réveil de la Force. Comme c’est excitant! En tout cas, tout Internet semble pris d’une véritable frénésie, si j’en crois la capture d’écran de Han Solo et Chewbacca qui défile joyeusement sur mon Tweetdeck toutes les 35 secondes. Mais aussi profondément engagés dans la post-production que vous soyez, vous et vos collègues de Lucasfilm, il faut qu’on parle. J’ai l’impression que vous avez ignoré la missive que je vous ai envoyée l’année dernière et qui vous parlait de mon idée pour une suite à Star Wars: Old Solo, un drame profondément émouvant centré sur un personnage, et qui pourrait valoir à la saga son premier Oscar pour autre chose que la musique et les effets visuels.

A mon avis, Monsieur Abrams, vous commettez une grave erreur. Alors, avant qu’il ne soit relégué aux limbes cinématographiques pour l’éternité, je vous livre une nouvelle fois les grandes lignes du film que vous auriez dû faire.

Ouverture: la traditionnelle fanfare de John Williams retentit sur le titre Star Wars tandis que le texte qui se déroule à l’écran explique que 40 ans ont passé depuis la fin du Retour du Jedi. La Nouvelle République a établi son règne sur la galaxie, les derniers vestiges de l’Empire galactique ont été vaincus pour de bon et les personnages de la trilogie d’origine sont passés à autre chose.

Panoramique sur une maison délabrée dans une région tranquille de Corellia. A l’intérieur vit, seul, un Han Solo grincheux et cloué à son fauteuil roulant. Leia est partie, elle l’a quitté depuis des années. Luke ne vient plus le voir. Ses enfants ne lui parlent plus. Le seul à lui rendre encore visite et à prendre soin de lui, c’est Chewbacca.

Amer et presque entièrement seul, Han a le troisième âge plutôt saumâtre. En fait, les 75 premières minutes du film sont entièrement consacrées à des scènes où il pourrit Chewie sur ses médicaments, parce qu’il veut d’autres couvertures, et où est passée Leia, etc. Chewie supporte les injures de Han car il sait bien que si lui ne vient plus, Han mourra de faim tout seul comme un chien. (Je me dois de souligner ici que Chewbacca est vieux lui aussi. Il marche en s’aidant d’une canne wookie, qui est juste un rondin en fait).

Mais au milieu du film, Han devient vraiment odieux et jette à Chewie qu’il aurait mieux fait de le laisser sur Hoth il y a toutes ces années et que d’ailleurs les Ewoks sont bien plus compréhensibles que les Wookies. Le coup des Ewoks, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Chewie craque et se met à tout casser dans la maison (assiettes, tables, vieux pistolets laser). Au milieu du saccage, Han s’extrait de son fauteuil roulant et tente de raisonner Chewbacca, mais le Wookie le frappe en pleine poitrine. Noir.

Han, gravement blessé, se réveille dans un genre d’hôpital spatial. Leia se tient au bout de son lit, telle Diane Keaton dans Le Parrain III. «Je savais que tu m’aimais encore», marmonne-t-il. Leia répond: «Non, Han. Je suis toujours avec Wedge. C’est juste que l’hôpital ne savait pas qui appeler d’autre.» (Encore un peu de contexte: dix ans avant Old Solo, Leia et Han ont divorcé. Leia s’est remariée avec Wedge Antilles, qui, traumatisé par sa participation à deux campagnes de destruction de l’Étoile noire et de l’Etoile de la mort où périrent des centaines de milliers de soldats, milite désormais contre les super-armes).

Han demande à Leia où est Chewbacca. Il veut lui pardonner d’avoir été un ami aussi exécrable pendant toutes ces années. Un médecin de l’espace arrive et lui explique qu’après avoir frappé Han, Chewie a paniqué et appelé le Samu mais qu’il a eu une énorme attaque en attendant l’ambulance spatiale. Chewie finira sa vie interné à la résidence médicalisée de la Cité des nuages (propriété de la Calrissian Holdings Company) et maintenant Han n’a plus personne pour s’occuper de lui.

Prise de pitié, Leia annonce qu’elle et Wedge prendront Han en charge jusqu’à la fin de sa vie. «Fais venir Luke plutôt, et dis-lui de prendre le sabre laser», ronchonne Han.

Dans la dernière séquence, Wedge amène Han sur Corellia pour qu’il y prenne quelques affaires avant de s’installer chez lui et Leia. Seul, Han entre dans sa cabane délabrée. Il regarde la pièce et se rend compte que ses meilleurs souvenirs remontent à des années. «Je suis désolé, Chewie», sanglote-t-il. Noir, générique/fanfare de fin de John Williams.

* * *

Que la force soit avec vous, Monsieur Abrams, et merci d’accuser réception.

Bien à vous,

Ben

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte