Partager cet article

On devient vieux à 71 ans et vieille à 74 ans (si on vit en Grande-Bretagne)

Un homme d'un certain âge par alex yosifov via Flickr CC Licence by

Un homme d'un certain âge par alex yosifov via Flickr CC Licence by

Plus précisément, des chercheurs ont défini la vieillesse comme l'âge que l'on a lorsqu'il ne nous reste plus que quinze ans d'espérance de vie.

À quel âge devient-on vieux? À 74 ans si l'on est une femme et 71 ans si l'on est un homme, en Grande-Bretagne du moins, peut-on lire dans le Telegraph.

Rien à voir avec la perception qu'ont les individus de la vieillesse mais plutôt avec l'espérance de vie. En effet, d'après une enquête menée par l'International Institute for Applied Systems Analysis (IIASA) et publiée dans la revue Plos One, on est vieux lorsqu'il ne nous reste plus que quinze ans –ou moins– à vivre. Le démographe de l'IIASA Sergei Scherbov, co-auteur de l'étude, s'explique:

«Ce que nous pensons de l'âge a changé à travers l'histoire, et cela va continuer dans le futur quand les personnes vivront plus longtemps avec des vies plus saines. Il y a 200 ans, une personne de 60 ans était considérée comme très vieille. Aujourd'hui, je dirai d'une personne de 60 ans qu'elle est dans la force de l'âge.»

Or, en Grande-Bretagne, un homme ayant 65 ans en 2012 pouvait espérer vivre encore vingt-et-une années, souligne l'Office for National Statistics (ONS), l'institut national de recherche statistique. Pour une femme, l'espérance de vie à 65 ans cette même année était de vingt-quatre ans. À partir de ces données, il reste donc en moyenne quinze ans à vivre à nos (vieilles!) voisines britanniques atteignant le bel âge de 74 ans –tandis que les hommes deviendraient vieux un peu plus tôt, à savoir à 71 ans.

En France, le tableau est un brin plus noir qu'outre-Manche, surtout pour la gent masculine. L'Insee souligne qu'en 2015 un homme de 65 ans peut espérer vivre encore dix-huit ans et demi, contre vingt-trois ans pour les femmes (document Excel à consulter ici). Les Français seraient donc vieux dès 68,5 ans et les Françaises à partir de 73 ans.

Pas étonnant alors que, dans l'Hexagone, la population adulte estime que l'on devient vieux à 70 ans, si l'on en croit un sondage publié en octobre 2014 par l'institut Opinion Way.

Instrument pour les politiques publiques

Comme le rappelle le Telegraph, définir clairement le moment où l'on devient âgé est crucial pour mener à bien les politiques publiques, ce point étant utilisé comme un indicateur pour déterminer, notamment, l'âge de départ à la retraite. Un résultat qui pourrait pousser à reculer cet âge, d'autant que les auteurs de l'enquête soulignent que, en plus de vivre plus vieux, on vit mieux qu'auparavant lorsque l'on a 65 ans.

Une statistique qui reste une moyenne ne prenant pas en compte les disparités dans la population. S'il constate un changement démographique global, Alan Walker, professeur travaillant sur les questions de gérontologie à l'université de Sheffield, rappelle prudemment au Telegraph que toute la population n'est pas égale face à l'augmentation de l'espérance de vie:

«Pour beaucoup de personnes, 70 ans représente l'ancien équivalent de la cinquantaine, ce qui montre que notre longévité a augmenté de façon spectaculaire. Pour autant, je ne voudrais pas pointer un âge précis, comme 74 ans, car il y a un grand nombre de façons de vieillir. Les pauvres ont une espérance de vie moyenne inférieure de neuf ans aux personnes aisées et la différence, choquante, est de dix-neuf ans quand il est question d'espérance de vie en bonne santé.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte