Culture

Voilà à quoi ressemble le milieu du cinéma avant d'apprendre la sélection cannoise

Temps de lecture : 2 min

Pierre Lescure, nouveau président du festival de Cannes à La Rochelle le 29 août 2014. REUTERS/Stephane Mahe
Pierre Lescure, nouveau président du festival de Cannes à La Rochelle le 29 août 2014. REUTERS/Stephane Mahe

Si vous ne travaillez pas dans le cinéma, ce mercredi 15 avril est une journée comme une autre. Plutôt mieux qu'une autre, puisqu'il fait plutôt beau et que vous prendrez peut-être même l'apéro en terrasse ce soir.

Si vous êtes réalisateur, producteur de film, ou encore distributeur, ce mercredi est un petit cauchemar, qui vous rappelle l'époque bénie où vous attendiez le résultat du bac, le résultat de votre passage en deuxième année de fac, le résultat de vos concours...

Car le milieu du cinéma est en pleine attente du dévoilement des films sélectionnés pour la compétition officielle du Festival de Cannes 2015, qui sera annoncée au public ce jeudi 16 avril.

Les réalisateurs et leurs équipes attendent de savoir si leur travail a été reconnu, choisi, adoubé... Les producteurs et distributeurs attendent de savoir si les génies dont ils ont financé les oeuvres ou qu'ils vont distribuer, ont une chance de concourir pour la Palme, et si donc eux-mêmes ont une chance de voir leurs choix et leurs paris confortés, et de rentabiliser leurs investissements, voire de s'enrichir carrément...

Du coup, ce petit milieu est en plein pétage de câble.

Deux comptes Twitter l'illustrent très bien, qui se répondent d'ailleurs: celui de Jean Labadie, président fondateur du Pacte (dont par exemple Valse avec Bachir, Gomorra, Tournée, ou Drive qui ont fait le voyage à Cannes) et celui de Vincent Maraval, directeur et fondateur de Wild Bunch (La Vie d'Adèle, Les Salauds, ou Welcome to New York, qui est allé à Cannes sans aller à Cannes)...

Newsletters

Les 20 séries les plus attendues de 2020

Les 20 séries les plus attendues de 2020

Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a trop de séries. Heureusement, on est là pour vous aider à faire le tri et on pense que celles-ci vaudront le coup.

Triple bon plan en salle: «Douze Mille», «Trois aventures de Brooke», «L'Apollon de Gaza»

Triple bon plan en salle: «Douze Mille», «Trois aventures de Brooke», «L'Apollon de Gaza»

Au sein d'une offre pléthorique, trois propositions singulières témoignent de quelques-unes des innombrables ressources du cinéma actuel.

La mode inclusive n'est-elle que de la poudre aux yeux?

La mode inclusive n'est-elle que de la poudre aux yeux?

Derrière le soudain intérêt de la mode pour les corps et les genres en dehors de la norme se cache une stratégie marketing recherchant l'équilibre entre sincérité, rentabilité et durabilité.

Newsletters