Partager cet article

Un policier perd à pierre-feuille-ciseaux contre une adolescente ivre, il la laisse partir

Impression écran. Via

Impression écran. Via

Il aurait pu la verbaliser pour état d'ébriété. Mais il avait «ciseaux», et elle «pierre».

La journée commençait bien pour cette jeune fille, venue au Chilifest Charity, un festival country qui prend place chaque année à Snook au Texas. De la musique, des amis… et de la bière. Elle est mineure, elle n’a pas le droit de boire, mais après tout, c’est la fête.

Et là, c’est le drame.

Comme le raconte le site Complex, plusieurs policiers viennent à sa rencontre. La jeune fille prend peur, et elle a raison: selon la loi texane, son ébriété pourrait lui coûter entre 250 et 2.000 dollars d’amende et jusqu’à 180 jours de prison en plus de travaux d’intérêt général. 

Mais plutôt que de l’interpeller ou de la verbaliser, un des policiers va alors lui proposer une alternative: une partie de pierre-feuille-ciseaux. S'il gagne, il la verbalise, mais si elle gagne, elle peut repartir libre.

Sûrement haranguée par une foule un peu ivre elle aussi, mais plus certainement effrayée à l’idée de devoir s’expliquer devant ses parents, la jeune fille accepte. La scène a évidemment été filmée et postée en ligne.


Pierre pour elle, ciseaux pour lui. Sur les images, on peut lire très clairement son soulagement au moment de sa victoire. Une amie la prend immédiatement dans ses bras, et la congratule comme un jour de résultat de baccalauréat. On croirait presque distinguer des larmes de joie. De son côté, le policier amusé repart très vite avec ses collègues, sous les cris de joie de la foule (et au moins un doigt d’honneur).

La scène, qui a amusé beaucoup de monde ce jour-là, n’a pas trouvé le même écho au sein de la police locale.

«J’ai vu la vidéo et je peux seulement dire que c’est une conduite inacceptable et non professionnelle de la part de ces officiers, estime l’agent du comté de Burleson Dennis Gaas sur le site The Eagle. On leur laisse le choix de donner un avertissement ou des citations à comparaître pour toute violation constatée durant l’événement. Jouer à un jeu pour savoir si une citation ou un avertissement en vaut la peine ne relève pas d'un comportement professionnel. Tous les officiers sont tenus de présenter une apparence et une attitude professionnelles.»

Le Washington Post explique que les habitants du comté voient dans cette «affaire» un problème plus large: la gestion de l’accès à l’alcool lors de ce genre d’événement. Certains commentateurs se sont indignés sur la télé locale:

«Est-ce correct de la laisse partir? Qui lui a donné de l’alcool? Comment savez-vous qu’elle n’a pas continué à boire après? Et si elle s’était blessée ou si elle était tombée dans les pommes? L’année prochaine, la communauté de Snook devra gérer cela et beaucoup d’enfants mineurs penseront qu’il pourront s’en tirer si les policiers les laissent partir.»

Au cas où un membre des forces de l'ordre vous proposerait de jouer une amende à pierre-feuille-ciseaux, lisez donc notre article qui vous explique comment gagner.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte