Histoire / Sports

Dans les années 1960, les Etats-Unis ne rigolaient pas avec l'éducation physique

Temps de lecture : 2 min

«Le programme, en résumé, ne bâtit pas seulement une forme physique, mais de bons Américains», voilà ce que disait le magazine Look des cours de sport du lycée de La Sierra (Etats-Unis) en 1962, évoqué par Mental Floss.

Dans les années 1960, on demandait plus aux élèves de ce lycée qu'aux nouveaux entrants dans la Marine.

Le cours alternait en circuit 12 minutes de gym suédoise et 5 minutes d'un parcours d’obstacles intensif. Les débutants devaient enchaîner 6 tractions. Ceux qui aspiraient au rang le plus haut devaient en faire 34 et porter quelqu'un sur leur dos sur 8 km. A la demande de John F. Kennedy, plus de 4.000 écoles avaient adhéré au programme.

Doug Orchard, un réalisateur qui prépare un film sur ce programme raconte:

«L’intensité et le volume étaient fous, mais il y avait une progression.»

Il espère que le film remettra au goût du jour «le dernier grand programme d’éducation physique du pays». En France, on ne sait pas si beaucoup de lycéens seraient ravis…

Slate.fr

Newsletters

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

Le bidet (enfin) à la conquête des États-Unis

L'invention française longtemps délaissée outre-Atlantique est en bonne voie pour séduire les Américains.

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

L'élégance de «ballerine légère» que Jackie Kennedy doit à Hubert de Givenchy

Décédé le 10 mars à l’âge de 91 ans, le couturier français était sans conteste le préféré de la Première dame la plus emblématique des États-Unis.

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

L'histoire rocambolesque de l'acteur qui s'est fait passer pour un général durant la Seconde Guerre mondiale

Les services secrets britanniques ont brouillé les pistes en 1944 en utilisant l’acteur Clifton James, pour interpréter le rôle de sosie du général Montgomery.

Newsletters