Partager cet article

Des scientifiques ont inventé un système de navigation qui prend le contrôle de vos jambes

Walking on the road / Andrew Bowden via FlickrCC License by

Walking on the road / Andrew Bowden via FlickrCC License by

Impossible de vous perdre.

Tout le monde peut se perdre un jour dans la rue, que ce soit en allant à un rendez-vous professionnel ou pour rejoindre ses amis dans un bar. La plupart du temps, il faut batailler avec son téléphone ou demander à un passant pour trouver le bon chemin. Avec le risque, à force de marcher les yeux rivés sur son téléphone, de se cogner contre un poteau.

Une équipe de scientifiques allemands a peut-être trouvé la solution, et elle risque de vous effrayer.

«Nous proposons une navigation actionnée, expliquent les chercheurs dans leur rapport, une nouvelle façon de pratiquer la navigation pédestre dans laquelle l’utilisateur n’a pas besoin de répondre aux sollicitations du navigateur. Un signal d’action est directement envoyé dans le système moteur humain pour influencer la direction de la marche.»

Le site Citymetric explique qu’il s’agit d’un système qui «enlève toute la difficulté, à savoir presque toute la fonction cognitive, hors du système de navigation». Grâce à des petites électrodes, et en utilisant une application de téléphone, le sujet reçoit des pulsations qui vont guider ses jambes.

«Les électrodes sont attachées au muscle sartorius, un muscle long et fin qui s’étend à l’extérieur de la cuisse, explique le site. Quand les électrodes envoient leur choc, cela crée une secousse dans le muscle, ce qui fait tourner la jambe, et le marcheur, dans cette direction.»

A priori, les électrochocs sont indolores et le système pourrait même vous permettre d’éviter les obstacles comme les poteaux ou les panneaux.

                                                   (via université de Hanovre)

Le site Sky News ajoute qu’un GPS pourrait être directement intégré dans l’appareil et permettre la programmation de destination en amont. Et selon le chercheur Max Pfeiffer, les usages pourraient être très variés:

«En sport par exemple, cela pourrait guider les coureurs longue-distance vers différentes pistes de jogging en fonction des jours, pour varier les plaisirs. De nouvelles compositions d’équipes pourraient être faites en fonction de l’influence d’un joueur ou d’un coach sur les mouvements de l’équipe. Imaginez des spectateurs dans un grand stade ou au théâtre, guidés à leur place ou étant évacués d’un stade de la façon la plus efficace possible. Et cela pourrait aider les personnes âgées à trouver le chemin de leur maison.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte