Partager cet article

Hillary Clinton est la mieux placée dans la course à la meilleure page 404

HillaryClinton.com

HillaryClinton.com

Les Etats-Unis ne sont qu'au début de ce qui ressemblera probablement à une très longue élection présidentielle, les problèmes sérieux de notre temps doivent encore être abordés, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'histoires à raconter, des logos à analyser et des candidats à examiner de près. Se présenter à la présidentielle américaine est dur après tout: vous devez être sympathique mais conserver une attitude digne d'un président tout en connaissant le prix d'un litre de lait et en sachant commander un burrito à Chipotle.

Une des dernières techniques pour obtenir un peu de battage médiatique et quelques points de sympathie –que ce soit pour les marques ou les politiciens– est la page d'erreur 404.

La page 404 est la façon pour un site Internet de dire que quelque chose dans votre demande pour afficher une certaine page n'a pas marché. Dans le monde des manœuvres politiciennes numériques, un lien mort ou mal écrit est une chance de gratter quelques points de street cred, généralement avec un peu d'humour. Mais l'humour est un peu la kryptonite de la plupart des hommes et des femmes politique, ce n'est donc pas sans risque.

Les premiers résultats parmi les quatre candidats déjà déclarés donnent une légère avance à Hillary Clinton dans la primaire 404, qui est un peu la Dixville Notch numérique (Dixville Notch est connue pour être la première ville à donner ses résultats lors des élections présidentielles et des primaires du New Hampshire).

Qui n'aime pas Donald Duck? (C'est une règle non-écrite de la politique américaine: vous ne pouvez pas vous présenter si vous n'aimez pas Donald Duck.) C'est une bonne première salve de la part du camp Clinton, mais pour être tout à fait honnête, la compétition gagnerait à passer au niveau supérieur.

Marco Rubio, le dernier à s'être lancé dans la course, arrive à la deuxième place. Rubio fait une jolie référence au football américain et le message est assez léger pour que l'on puisse le comprendre: «Hey les gars, j'aime le football américain». L'équipe numérique de Rubio est même allée un peu plus loin en insérant une vidéo.

Rubio explique à des enfants de 8 ans qu'ils vont devoir faire face à des épreuves dans leur vie, pas si différentes du match qu'ils viennent (visiblement) de perdre, et c'est apparemment un des enseignements dont les Américains peuvent également tirer profit.

 

Ted Cruz et Rand Paul ont jusque-là choisi de ne pas créer de page 404 spécifique. Rand Paul, un libertarien, ne veut peut-être pas se mêler de votre vie personnelle, même s'il vous donne quelques conseils de recherche.

Ted Cruz n'a pas l'air de croire aux erreurs ou aux pages 404, et vous redirige vers la page d'accueil, en général.

Et si Barack Obama ne peut pas se joindre à la course, en tant que pionnier de la campagne sur Internet, et pourvoyeur d'un des plus grands désastres politiques sur Internet avec le lancement, disons, compliqué de Healthcare.gov, il détient encore le titre de l'opération politique qui a le mieux compris la culture Internet avec cette superbe page 404.

Et pour préparer la présidentielle française de 2017, nous avions imaginé en octobre dernier ce que l'erreur 404 pouvait donner sur les sites de l'UMP et du PS.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte