Partager cet article

Est-ce que «Game of Thrones» va changer notre vision du réchauffement climatique?

John Snow regarde l'hiver qui vient. Image de la série «Game of Thrones», via Allociné © HBO

John Snow regarde l'hiver qui vient. Image de la série «Game of Thrones», via Allociné © HBO

Dans la série comme dans la vraie vie, un bouleversement climatique majeur arrive, mais personne ne semble s’en soucier.

[Attention, cet article contient quelques spoilers]

Les fans de la série de HBO savent qu’une menace arrive du Nord et que l’hiver va bientôt tout détruire sur son  chemin. Face à cet horizon lugubre, la Garde de nuit tente d’alerter les rois sur ce qui les attend s’ils ne se préparent pas. En vain, les dirigeants de Westeros préfèrent guerroyer entre eux pour s’accaparer le trône de fer.


Manjana Milkoreit, de l’université d’Arizona State, observe depuis quelques années les blogs de discussion autour de Game of Thrones. Et comme elle le raconte à l’agence Reuters, elle s’est rendue compte que beaucoup de fans voient dans la série des métaphores autour du changement climatique.

Selon elle, «le changement climatique peut être un sujet effrayant et très difficile que les gens préfèrent éviter. Mais certains blogueurs veulent aider les gens à s’intéresser au changement climatique en leur montrant que cela peut-être amusant d'en parler en faisant des références à la série et comment on y trouve des solutions pour résoudre ce problème mondial.»

Pour le site Pacific Standard, le parallèle est assez évident en effet: l’hiver et les «Autres» représentent le changement climatique, John Snow et ses petits camarades seraient en fait des experts du climat essayant d'avertir le reste du monde, et la cité de Port Réal désignerait «le gouvernement et la population ignorants et inactifs.»

Bien sûr, la planète Terre s’attend plus à une hausse dramatique des températures qu’à une période de glaciation. Mais pour la chercheuse, le parallèle tient toujours, comme elle l’écrit dans le compte-rendu de son travail relayé par Pacific Standard: «L’hiver à Westeros est une saison de danger, associée à un changement durable en terme de températures, de façon de vivre, d’agriculture, et de nourriture. [...] Le changement climatique est associé à un changement de style de vie et à l’inconfort, à des challenges pour l’agriculture et la production de nourriture. Au lieu des dangers mystiques, il y a un grand nombre de risques inconnus et incontrôlables.»

Reuters note que les scientifiques n’aiment pas dire si les série télévisée ou les films volontairement dystopiques (Le jour d’après, Snowpiercer etc.) décrivent avec exactitude ce que pourrait être le monde de demain. Des séries fantastiques comme Game of Thrones, qui utilisent (volontairement ou non) des moyens détournés et métaphoriques pour parler de questions aussi urgentes que celle du climat, pourraient donc être un bon moyen pour sensibiliser les populations.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte