Monde

BBC News fait une erreur, les téléspectateurs croient à une cyber-attaque

Temps de lecture : 2 min

Après TV5 Monde, la BBC? Jeudi 9 avril au soir, les téléspectateurs qui regardaient la chaîne BBC News ont cru à une cyber-attaque contre la chaîne britannique, rapporte The Independent. Et pour cause, TV5 Monde avait été piratée de la même manière quelques heures plus tôt, une action revendiquée par le groupe de hackers islamiste Cyber Caliphate.

The Independent raconte que la BBC était en train de diffuser un programme sur le système de défense nucléaire Trident lorsqu'il a brusquement été remplacé à l'écran par les mots «Cybercaliphate» et «Je suis IS» écrits en rouge et noir. Le journaliste s'est ensuite excusé et le programme a repris son cours.

En réalité, le «piratage» n'était qu'une erreur technique en rapport avec un flash info sur le piratage de TV5 Monde. Une porte-parole de la chaîne britannique a expliqué au Mirror:

«Un graphique utilisé dans un flash de la BBC à propos de la cyber-attaque française a été diffusé brièvement par erreur pendant un autre programme.»

L'image qui a provoqué la panique chez les téléspectateurs britanniques était en réalité une capture d'écran de la page Facebook hackée de TV5 Monde.

The Independent rappelle que depuis l'année dernière, les hackers de Cyber Caliphate se sont attaqués à plusieurs médias, comme Newsweek, mais aussi aux comptes YouTube et Twitter du commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom).

Mais le piratage de TV5 Monde est plus sophistiqué. Comme le relate Le Monde, Cyber Caliphate a revendiqué le piratage des 11 chaînes, du site web et de plusieurs pages Twitter et Facebook du groupe français TV5 Monde qui ont été attaquées le 8 avril vers 22 heures. Les internautes ont pu voir apparaître sur les sites des en-têtes aux couleurs du groupe Etat Islamique, des vidéos de propagande et des menaces contre les soldats français. Des documents qui pourraient être des CV et des pièces d'identité de proches de militaires ont également été postés.


Newsletters

Trump ne disparaît pas aujourd'hui: il est là depuis des siècles

Trump ne disparaît pas aujourd'hui: il est là depuis des siècles

Il faudra bien plus qu'une élection pour démanteler le système dont il est l'émanation.

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Les policiers français seront bientôt équipés à grande échelle pour filmer leurs interventions. Une pratique déjà mise en œuvre outre-Atlantique depuis plusieurs années.

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Alors que la situation sur le terrain reste particulièrement critique, le sujet peine à émerger en France.

Newsletters