Partager cet article

Les policiers tuent beaucoup aux Etats-Unis, surtout dans les Etats républicains

Image extraite de la vidéo montrant le meurtre de Walter Scott par le policier Michael Slager, le 4 avril 2015.

Image extraite de la vidéo montrant le meurtre de Walter Scott par le policier Michael Slager, le 4 avril 2015.

Si l'actualité américaine est occupée par l'homicide de Walter Scott, un homme sans arme, abattu par Michael Slager, un policier, le 4 avril, le problème n'est pas récent. En mars, 113 personnes ont été tuées par des policiers aux Etats-Unis, d'après le site KilledbyPolice, ce qui en fait le mois le plus meurtrier de l'année, d'après Fusion qui reprend les données de KilledbyPolice. En se fondant sur des articles de presse, ce site a répertorié le nom de toutes les personnes tuées par un policier depuis sa création en mai 2013.

Ces statistiques ne sont pas officielles. Comme l'expliquait 20 minutes en 2014 après les morts de trois civils noirs tués par des policiers, la seule source est, en théorie, le registre des homicides justifiables tenu par le FBI. Sauf que cette source institutionnelle est critiquée, comme le montrait également en 2014 le Wall Street journal. D'après ses journalistes, les statistiques présentées par l'agence américaine –420 homicides par an– seraient bien en deçà de la réalité. En comparaison, KilledbyPolice a recensé sur les deux dernières années 2.183 cas de personnes tuées par des policiers, dont 316 depuis le début de l'année 2015.

Les policiers tuent plus dans les Etats traditionnellement républicains

Grâce à ces statistiques, le site a réussi à créer des cartes regroupant l'ensemble de ces drames. Elles montrent que le nombre de personnes tuées par la police serait plus important dans beaucoup de «Red State», des Etats traditionnellement républicains. KilledbyPolice a ainsi calculé le nombre de personnes tuées par un agent pour un million d'habitants.

En tête de ce classement macabre, l'Oklahoma avec en moyenne 3,6 habitants tués par un policier pour un million d'individus. Suivraient ensuite l'Alaska, où 2,7 personnes sur un million seraient tuées par la police, puis l'Arizona (2,6 pour un million) et le Nebraska. Ces Etats sont tous républicains.

En comparaison, les trois Etats américains les moins touchés par ces drames, toujours selon KilledbyPolice, sont le Connecticut avec 0,2 personne en moyenne tuée par la police sur un million d'individus, la Pennsylvanie (0,3) et le Michigan (0,4). Ce sont tous les trois des «Blue State», des Etats traditionnellement démocrates.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte