Sciences

Les tyrannosaures, ces charognards

Temps de lecture : 2 min

Sue (Tyrannosaurus rex) at the Field Museum, Chicago, IL / Dallas Krentzel via Flickr CC License By

Une nouvelle étude réalisée par David Hone, de l’école de biologie et de sciences chimique de l'université Queen Mary (Londres) apporte une nouvelle preuve que les tyrannosaures se mangeaient entre eux. L’examen des traces de dents sur le crâne d’un daspletosaurus (un tyrannosauridae un peu plus petit que son cousin le t-rex) a démontré que le crâne de l'animal avait été mordu par l'un de ses congénères durant sa vie et par un autre après sa mort.

Dans son étude, David Hone évoque le résultat d'études antérieures qui suggèrent que mordre le crâne étaient peut-être commun chez les tyrannosaures et les autres théropodes. Ces dinosaures se battaient dans une sorte de combat rituel pour protéger leur territoire ou leur nourriture. Il explique à propos du crâne qu'il a étudié:

«Cet animal a clairement eu une vie dure et a souffert de nombreuses blessures au niveau de la tête, dont certaines qui ont dû être assez affreuses. Le candidat le plus à même d’avoir fait ça est un autre membre de la même espèce, ce qui suggère qu’il y avait de sérieux combats entre ces animaux durant leur vie.»

Les morsures sur le corps des théropodes représentent une interaction avec un prédateur. Rien ne prouve que le tyrannosaure étudié par David Hone ait été tué par l’un de ses semblables, mais l’un d’entre eux l’a certainement en partie dévoré après sa mort, alors qu'il était déjà en décomposition. Pour le scientifique, il s'agit donc de l'acte d'un charognard.

Dans le rapport d’étude, David Hone explique que des preuves évoquées dans des études plus anciennes, comme l'une qu'il a lui-même menée en 2010, suggèrent que certains théropodes étaient à la fois des prédateurs et des charognards, et surtout les grands tyrannosaures.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les résultats de cette étude vont dans le même sens que la découverte des chercheurs de l’université de Yale que nous évoquions en 2010. Les scientifiques avaient démontré que le t-rex était certainement cannibale. Ces derniers étaient parvenus à l’hypothèse que le cannibalisme était une pratique assez courante chez ce dinosaure au sommet de la chaîne alimentaire.

Newsletters

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Les symptômes persistants forcent certains travailleurs à trouver des solutions par eux-mêmes pour conserver leur emploi, quand ils ne sont pas tout simplement contraints de le quitter.

Pourquoi les mouches ne trouvent-elles jamais la sortie, même fenêtre ouverte?

Pourquoi les mouches ne trouvent-elles jamais la sortie, même fenêtre ouverte?

[L'Explication #60] Elles ont une fâcheuse tendance à faire du lèche-vitrine.

Notre statut socio-économique affecte directement la structure de notre cerveau

Notre statut socio-économique affecte directement la structure de notre cerveau

Une nouvelle étude de neurosciences montre des corrélations entre notre position sociale et le volume relatif de matière grise qu'on possède.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio