Culture / Santé

Voici à quoi ressemblerait le cinéma français sans cigarette

Temps de lecture : 2 min

L'ex-ministre Michèle Delaunay veut interdire le tabac dans les films français. Nous avons pris les devants.

Bernard Blier dans «Le distrait» (photo)
Bernard Blier dans «Le distrait» (photo)

Dans le cadre du débat parlementaire sur la mise en place du paquet de cigarettes neutre à partir de mai 2016, l'ancienne ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie Michèle Delaunay a proposé que la loi Evin soit appliquée au cinéma français. Sur son blog, elle écrit:

«Michèle Delaunay demande donc à Madame la Ministre de rappeler à l’industrie cinématographique l’interdiction de propagande ou publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac, des produits du tabac [...]»

Son constat s'appuie sur une étude Ipsos de 2012 selon laquelle la cigarette apparaît dans 80% des films français, à raison de 2,4 minutes en moyenne. Le biopic de Joan Sfar sur Gainsbourg, où les personnages cumulaient 43 minutes de tabagisme, a été exclu du calcul.

La députée de Gironde propose néanmoins sur son blog quelques dérogations quand «les scènes filmées ont une valeur historique, qu’elles correspondent à la mise en valeur d’une situation de stress ou de désespoir ou qu’elles contribuent elles-mêmes à souligner les effets délétères du tabac». Slate.fr a pris les devants et décidé de revisiter certains classiques et d'imaginer une production cinématographique française débarrassée de toute trace de cigarette. Définitivement, le cinéma c'est mieux avec...

Un sans-gêne

Les choses de la vie de Claude Sautet, avec Michel Piccoli (photo originale)

Une carotte

OSS 117, Le Caire nid d'espions, de Michel Hazanavicius, avec Jean Dujardin (photo originale)

Un sucre d'orge

La vie d'Adèle, d'Abdellatif Kechiche, avec Adèle Exarchopoulos (photo originale)

Une vuvuzela

Le distrait de Pierre Richard, avec Bernard Blier (photo originale)

Une grosse épée du Moyen-Age

Un conte de Noël, d'Arnaud Desplechin, avec Catherine Deneuve (photo originale)

Un biberon

La vérité de Henri-Georges Clouzot, avec Brigitte Bardot (photo originale)

Un oliphant

Inspecteur la bavure de Claude Zidi, avec Coluche et Dominique Lavanant (photo originale)

Un moulin à vent jaune

Coco avant Chanel de Anne Fontaine, avec Audrey Tautou (photo originale)

Des roses

La maman et la putain de Jean Eustache, avec Bernadette Laffont, Françoise Lebrun et Jean-Pierre Léaud (photo originale)

Un stylo, tout simplement

A bout de souffle de Jean-Luc Godard, avec Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg (photo)

Newsletters

Les podcasts sur la littérature pour bien remplir sa valise

Les podcasts sur la littérature pour bien remplir sa valise

De la science-fiction aux grands classiques, les livres se découvrent désormais sur les ondes mais se dévorent toujours en vacances.

Ce que «Game of Thrones» doit à la Guerre des Deux-Roses

Ce que «Game of Thrones» doit à la Guerre des Deux-Roses

Pour sa saga, George R. R. Martin s'est inspiré de la Guerre des Deux-Roses, un conflit impitoyable de l'Angleterre du XVe siècle, qui opposa les Lancaster et les York.

Où sont les femmes de la littérature? Pas dans les manuels scolaires

Où sont les femmes de la littérature? Pas dans les manuels scolaires

[TRIBUNE] Comment expliquer et accepter cette durable disproportion entre autrices et auteurs dans nos programmes éducatifs?

Newsletters