«Le Pape Pêche» : vos meilleurs commentaires

Slate.fr, mis à jour le 24.03.2009 à 19 h 35

Les fonctionnaires, les préservatifs, et les médecins

Sur Il joue gros, par Jean-Marie Colombani

L'article écrit la veille du 19 mars, jour de mobilisation nationale, continue de vous faire réagir cinq jours plus tard. Peter Jones propose de se tourner vers le système Britannique où, d'après lui «la poste fonctionne très bien ainsi que tous les autres services de l'Etat et d'une façon très économique». En réponse à Jen Sairien, qui défendait les fonctionnaires de Catégorie C, «ceux qui en fin de carrière touchent à peut près 1500 euros après quarante ans de carrière, prennent en pleine face, le «tabassage» public et médiatique sur le fourvoiement de leurs «mirifiques» avantages», corto74 se fend d'un pamphlet contre les fonctionnaires qui, pour lui, «sont des privilégiés, nantis par la garantie de l'emploi à vie, privilège incommensurable, qui plus est en temps de crise».

Sur La curée contre le Pape, par Henri Tincq

Les propos du Pape sur le préservatif et le SIDA ont attisé vos réactions. Il y a ceux qui défendent le Pape, comme Somni, qui pense «que ce pape a une approche bien trop intellectuelle pour nombre de journalistes qui ne veulent retenir que les choses simples et percutantes», ou Soliste qui, même s'il estime que le «Pape pêche d'un manque de clarté dans ses propos», assure que les slogans publicitaires affirmant «que le préservatif est le seul moyen d'empêcher la propagation du sida, entraîne de la part des utilisateurs - soit une déresponsabilisation et des comportements à risque - soit en toute bonne foi, une certitude d'agir en toute sécurité et de pourtant pouvoir transmettre le virus.»

Réponse immédiate et ironique de Cenzo : «Il arrive aussi que la progression du sida soit ralentie ou stoppée grâce aux politiques de prévention mettant en avant l'usage des préservatifs dans de nombreux pays». Philosophe, lui, estime que le pape n'est pas victime de la simplification médiatique, mais que c'est «en toute conscience que l'intégrisme catholique contredit le bon sens moral». Marfel va jusqu'à dire que «les propos du Pape vont tuer».

Sur La France des déserts médicaux, par Géraldine Chaponot

Aux explications des déserts médicaux français, Marfel ajoute notamment celle du vieillissement de la population qui entraîne plus de travail pour les médecins. Cinquo regrette que l'article n'aborde pas «la question de la régulation voulue depuis une quarantaine d'année par le ministère de la santé», qui d'après lui a voulu «diminuer l'offre pour diminuer les coûts» et est donc à l'origine du manque de praticiens.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte