Mondial 2014 / Sports

Ces joueurs ont été sélectionnés par Panini, mais n'ont pas fait le voyage au Brésil

Temps de lecture : 2 min

FIFA / Panini
FIFA/Panini.

Comme à chaque compétition internationale, l’album Panini est de retour. Avec ses 640 vignettes, il vous faudra dépenser une centaine d’euros pour le remplir, comme l’ont estimé Sylvain Sardy et Yvan Velenik, de la section de mathématiques de l’Université de Genève.

Mais cet album contient plusieurs erreurs. Ceci est logique, puisqu’il était disponible à la mi-avril, soit bien avant les premières annonces de listes élargies, sans même parler des listes définitives des 23 et des forfaits de dernière minute.

17 joueurs par sélection devaient être préalablement choisis pour la réalisation de l’album. On se retrouve finalement avec 65 joueurs qui ne sont pas à la Coupe du monde (contre 480 judicieusement choisis), soit une erreur moyenne de deux joueurs par sélection (13,5%).

Ainsi, Navas, Negredo, Van der Vaart, Falcao, Donovan, Cole, Carrick, Rossi, Nasri, Ribéry ou encore Schmelzer ont leur vignette Panini sans pour autant être du voyage au Brésil.

Panini a réussi un sans-faute avec les sélections du Cameroun, du Japon, de l’Uruguay, de l’Equateur, du Honduras et du Ghana.

Le plus grand nombre d’erreurs pour une sélection est de cinq: l’Australie et le Nigeria ont ainsi vu quasiment le tiers de leur équipe Panini remplacé par leur sélectionneur.

Côté français, Abidal, Nasri et Ribéry (forfait de dernière minute à la suite d'une lombalgie) ont été sélectionnés à tort.

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters