Mondial 2014 / Sports

La tête retournée va-t-elle être LE geste de la Coupe du monde 2014?

Temps de lecture : 2 min

A chaque Coupe du monde sa spécialité: en 1938, Leonidas importait la bicyclette, en 1954, c'était portes ouvertes en défense, 2006 était l'année des frappes de 30 mètres en lucarne...

Selon l'excellent magazine de foot britannique When Saturday Comes, 2014 pourrait être l'année de la tête retournée.

Plusieurs buts ont déjà été marqués dans ce genre, dont au moins deux en Ligue des champions: Vidic en quarts de finale contre le Bayern Munich et Godin en finale contre le Real.

Mais pour le site anglais, la plus belle reste celle du Mexicain Borgetti contre l'Italie, en 2002. A Slate, on a aussi une petite préférence pour celle de l'Allemand Uwe Seeler, en 1970 contre l'Angleterre, dans un match revanche après la finale de 1966 et le but fantôme de Hurst.

En attendant bien sûr celle de Giroud ou Benzema contre le Brésil en demi-finale.

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters