Mondial 2014 / Sports

Comment on devient champion du monde en trois infographies

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran des Cahiers du football
Capture d'écran des Cahiers du football

Comment devient-on champion du monde? Les Cahiers du football ont tenté de répondre à cette question en chiffres à travers trois infographies instructives sur le parcours des équipes qui ont remporté la Coupe du monde.

La première permet de visualiser les performances du champion du monde lors des deux éditions précédant son titre. On y apprend que la France est le seul pays avec l'Uruguay a avoir remporté la compétition en ne s'étant pas qualifié pour les deux éditions précédentes.

Autre graphique intéressant, celui des résultats pour arriver au titre: seuls trois champions du monde (Brésil 2002 et 1970, Uruguay 1930) ont gagné tous leurs matchs dans le temps réglementaire.

Enfin, le dernier graphique montre les moyennes de buts marqués et encaissés du champion du monde et souligne «une tendance très nette à la solidité chez les cinq derniers champions du monde, avec moins d’un pion concédé tous les deux matches.»

Pour découvrir toutes les infographies, c'est par ici.

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters